IBM acquiert Rational Software (informations complémentaires)

Par 17 décembre 2002

Dans la lettre du 9 décembre dernier, je vous annonçais la signature d’un accord définitif de rachat des capitaux propres de Rational Software par IBM pour un montant avoisinant les 2,1 milliards ...

Dans la lettre du 9 décembre dernier, je vous annonçais la signature d’un accord définitif de rachat des capitaux propres de Rational Software par IBM pour un montant avoisinant les 2,1 milliards de dollars comptant ou de 10,50 dollars par action. La société Rational (http://www.rational.com) fournit les outils ouverts, conformes aux standards de l’industrie, pour développer des applications business et construire des produits et systèmes logiciels, y compris des logiciels embarqués pour des appareils médicaux ou bien encore des téléphones mobiles. Désormais, IBM fournira un environnement de développement complet pour les entreprises souhaitant intégrer leurs processus métier et leur infrastructure logicielle à travers toute l’entreprise. Ceci exige d’intégrer la gestion des données, la gestion des systèmes, la collaboration, les transactions, le middleware d’intégration des processus métier ainsi que le développement de logiciels. Cette acquisition consolide la présence d’IBM dans chacune de ces activités, y compris le développement de logiciels. Elle est un élément important de la stratégie e-business on-demand d’IBM. Selon IDC, les opportunités sur le marché du développement et du déploiement d’applications passeront de 9 milliards de dollars en 2002 à 15 milliards de dollars en 2006. Rational, dont les sièges sociaux sont situés à Cupertino en Californie et à Lexington dans le Massachusetts, emploie plus de 3 400 salariés et sert des clients dans 89 pays. Selon les estimations de Rational, plus de 600 000 développeurs de logiciels utilisent ses outils. Les opérations commerciales et les employés de Rational seront intégrérs à IBM Solftware group en tant que nouvelle division et cinquième marque d’IBM. Une fois l’acquisition conclue, Mike Devlin deviendra directeur général de la nouvelle division. La transaction devrait être finalisée au cours du 1er trimestre 2003. A l’issue de l’acquisition, IBM envisage : - de commercialiser les offres de développement d’applications dans le monde entier via la force de vente Rational, - d’intégrer les produits Rational plus étroitement aux produits logiciels d’IBM, - de poursuivre les investissements de Rational dans les technologies conformes aux standards ouverts et la mise en oeuvre de celles-ci sur une large gamme de plates-formes, comme Unix, Windows et autres, - et d’accélérer les investissements dans les produits Rational pour mieux supporter les nouveaux besoins des clients actuels, des intégrateurs de systèmes et des Independent Software Vendors. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 16/12/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas