IBM continue ses investissements à Montpellier.

Par 24 mai 1998

L'usine IBM de Montpellier spécialisée dans la fabrication de gros serveurs est passée, l'an dernier, à la fabrication de systèmes utilisant la technologie CMOS. Confiante dans l'avenir du site aprè...

L'usine IBM de Montpellier spécialisée dans la fabrication de gros
serveurs est passée, l'an dernier, à la fabrication de systèmes utilisant
la technologie CMOS. Confiante dans l'avenir du site après la confirmation
par le groupe de la fabrication à Montpellier des grands serveurs RS/600
SP et S/390 Génération 5 pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique dont
les premiers modèles seront livrés cet été, IBM va, dans un premier temps,
investir 50 millions de F pour renouveler l'informatique interne.
Toutefois, le personnel affecté directement à la fabrication ne représente
plus que 550 personnes sur les 700 emplois de l'activité grands serveurs
"en mettant en place en mai 1996, le PSSC (centre de support des solutions
parallèles), nous avons créé un nouveau métier qui n'existait pas".
Les 130 ingénieurs et architectes d'informatique ayant rejoint ce service
(150 à la fin de l'année) doivent non seulement vendre du matériel, mais
aussi accompagner le futur client dans la recherche d'une solution
technique correspondant à ses besoins.
Redoutant qu'une partie de la fabrication ne soit délocalisée dans la
nouvelle usine de Dublin, les syndicats demeurent inquiets sur le devenir
industriel du site.
(Les Echos - 25/05/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas