IBM embarque les capteurs dans les systèmes d'information

Par 18 août 2009
Mots-clés : Digital Working

Avec WebSphere Sensor Events, les entreprises seront plus à même d'adapter leur activité en fonction des données captées dans les milieux naturels, urbains ou industriels.

Peu d'initiatives permettaient jusqu'alors de mettre à profit les millions de sondes et capteurs disséminés dans la nature. Big Blue pourrait changer la donne avec son nouveau module au sein de la famille WebSphere : Sensor Events (WSE). Celui-ci, selon le communiqué est adapté à la collecte et à l'analyse d'informations en provenance de tous les types de capteurs, de ceux qui sont chargés d'analyser des flux de liquides à ceux qui sont spécialisés dans la pollution aérienne en passant par ceux surveillant les réseaux électriques.
Une adaptation maligne
Mais pour IBM, WSE est aussi l'occasion d'étendre une fonction de supervision à l'origine cantonnée aux données issues des lecteurs de puces RFID. À la différence près qu'entre les logiciels capables de faire le tri entre tous les événements liés aux puces RFID et l'année 2009 sont apparus deux nouveaux concepts : l'Internet des objets (Internet of Things) et les villes intelligentes (Smart Cities) comme Songdo City. Sensor Event prend bien évidemment appui sur l'intégralité de la gamme de l'éditeur américain : outils de gestion des événements et des processus métier, clients issus de ses briques décisionnelles, etc.
Des premiers usages corsetés
Les premiers usages de cette brique devraient concerner la RFID, avant de s'étendre à la gestion du trafic routier, la qualité de l'air et les réseaux intelligents. En attendant des usages plus étendus, on rappelle qu'il existe une initiative qui permet déjà de faire réagir des applications web en fonction des données issues de capteurs. En l'occurrence, Patchube. Avec ce service d'agrégation, les entreprises ont déjà le choix entre de nombreuses sources d'informations, accessibles gratuitement.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas