IBM présente le dernier modèle de son serveur de stockage ESS

Par 30 août 2002
Mots-clés : Smart city

Ce serveur ESS (Entreprise Storage Server, nom de code Shark) est capable d’accroître les performances de traitements des transactions des bases de données, tout en offrant les fonctions ...

Ce serveur ESS (Entreprise Storage Server, nom de code Shark) est capable d’accroître les performances de traitements des transactions des bases de données, tout en offrant les fonctions d’autogestion et d’auto diagnostic développées dans le cadre du projet eLiza. Le modèle 800 et l’option 800 Turbo se distinguent des produits concurrents par des performances et un débit nettement supérieur. L’ESS 800 intègre aussi des fonctions d’administration et de configuration « à la volée » contribuant à réduire le coût total de possession (TCO). Les principaux bénéfices pour les clients sont le traitement des transactions en temps réel, une technologie logicielle « intelligente », des bases de données d’une performance optimale, une augmentation de 50 % des capacités de back up par rapport au modèle précédent et une amélioration de 125 % des performances en remote copy pour la restauration en cas de sinistre et d’interruption de service imprévus. Le serveur Shark Modèle 800 est disponible depuis le 16 août 2002. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 30/08/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas