IBM et Siebel jouent aux chaises musicales et revoient leurs organigrammes.

Par 04 mai 2004
Mots-clés : Smart city

Attention, il faut bien se concentrer pour comprendre les changements qui s’opèrent en ce moment au sein d’IBM. John Joyce est remplacé à la direction financière du groupe par Mark Loughridge...

Attention, il faut bien se concentrer pour comprendre les changements qui s’opèrent en ce moment au sein d’IBM. John Joyce est remplacé à la direction financière du groupe par Mark Loughridge, qui travaille chez IBM depuis 1977 et était dernièrement responsable de la division crédits. John Joyce prendra quant à lui la tête de la division services informatiques (Global Services) de Big Blue.

Sans s’étendre sur le sujet, le PDG d’IBM Sam Palmisano a expliqué que ce changement de direction avait pour simple objectif d’accélérer les « plans de croissance stratégique » d’IBM. Quoiqu’il en soit, c’est un vrai jeu de chaises musicales qui s’opère en ce moment au sein du groupe : John Joyce remplace Douglas Alix, qui lui-même succède à Mike Lawrie à la division ventes et distribution.

Mais alors, que devient Mike Lawrie ? Il quitte le groupe avec effet immédiat pour prendre la direction d’une autre société, selon les dires de Sam Palmisano. Cette société, c’est Siebel ! Mike Lawrie est ainsi prêt à succéder à Tom Siebel, fondateur de l’éditeur. Celui-ci conservera néanmoins son fauteuil de président du conseil d'administration de la société, à temps plein.

(Atelier groupe BNP Paribas - 04/05/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas