IBM transforme les netbooks en postes informatiques performants

Par 24 septembre 2009
Mots-clés : Smart city, Afrique

La suite en open source Client for Smart Work est dédiée aux ordinateurs bons marché. Elle cible particulièrement les marchés émergents, pour permettre aux compagnies d'informatiser leurs méthodes de travail.

Pour favoriser l'informatisation des entreprises situées dans les pays émergents, il faut des outils logiciels adaptés aux postes de travail bons marchés type netbooks. Tel est le postulat d'IBM et de Canonical*. Les deux partenaires annoncent le lancement en Afrique d'une suite de ce type. Celle-ci, baptisée Client for Smart Work, fonctionne sous Linux. Elle comprend un serveur de courriel, un tableur, des solutions de communications unifiées et un système de réseau social. Le dispositif propose aussi un échantillon de services accessibles sur Internet : LotusLive.com.
Plus de flexibilité et moins de coûts
Ce dernier permettant de collaborer avec des clients et des partenaires via une plate-forme dans les nuages sécurisée. IBM souligne également la possibilité de mettre au point des espaces de travail collaboratif. "Les entreprises sur les marchés émergents cherchent à gagner en liberté et en flexibilité, ce que leur apportent les standards ouverts", souligne Bob Picciano, responsable de la division Lotus Software chez Big Blue. Pour diffuser son offre auprès des entreprises mais aussi des agences gouvernementales et des institutions éducatives, IBM compte sur des fournisseurs de service locaux comme Inkululeko.
Cibler d'autres marchés émergents
Ce dernier étant concepteur de programmes informatiques et gestionnaire de projets. Est aussi de la partie ZSL, spécialiste en conseil et en l'externalisation informatique. "Commencer avec l'Afrique, c'est se rendre compte que ces suites aident à éliminer les barrières de l'accès à l'informatique dans les pays émergents", explique Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical. L'initiative vise aussi à concurrencer les suites propriétaires comme celles de Microsoft, qui lorgne lui aussi sur les pays émergents et plus particulièrement sur l'Afrique. À terme, IBM Client for Smart Work sera proposée sur d'autres marchés.
* Entreprisequi vise à promouvoir l'utilisation d'Ubuntu et la réalisation de projets open source.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas