IBM va réduire ses équipes en Europe

Par 09 mai 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

L'information fait la une des medias depuis maintenant quelques jours. Le groupe informatique IBM a annoncé un gigantesque plan de restructuration, destiné à améliorer sa profitabilité dans des...

L'information fait la une des medias depuis maintenant quelques jours. Le groupe informatique IBM a annoncé un gigantesque plan de restructuration, destiné à améliorer sa profitabilité dans des régions géographiques présentant des taux de croissance relativement faibles. C'est le cas de l'Europe, qui doit être la scène des plus nombreuses réductions d'effectifs.

Au total, IBM a planifié le départ volontaire et involontaire de 10 à 13 000 salariés , sur les 329 000 que compte le groupe. En Europe, quatre grands centres sont visés : la France , l'Allemagne , l'Italie et le Royaume-Uni , qui absorberont la majorité des licenciements et démissions.

Big Blue estime que la restructuration lui coûtera entre 1,3 et 1,7 milliard de dollars , une charge qui apparaîtra au bilan du deuxième trimestre, et commencera de lui rapporter au deuxième semestre 2005. Le groupe a dit s'attendre à la réalisation d'économies entre 300 et 500 millions de dollars à compter de cette date.

En Allemagne, les syndicats parlent de la suppression prévue de 2500 emplois ; ce seraient ainsi 10 % des effectifs qui seraient concernés par la restructuration. En France, les divisions de services et de fourniture d'infrastructures devraient être particulièrement visées : IBM avait annoncé la suppression de 800 postes au mois d'avril, mais les syndicats craignent d'ores et déjà que 1 100 salariés soient concernés. Ils organisent d'ailleurs le 23 mai prochain une journée d'action pour exiger "le 0 licenciement".

Selon le quotidien économique La Tribune , IBM aurait aussi pour projet de restructurer son entité EMEA (Europe Middle East Africa) et de faire perdre à Paris son rôle de superviseur de la région. Le quotidien avance ainsi que Zurich et Madrid seraient les deux centres d'une nouvelle organisation bipolaire en Europe.

(Atelier groupe BNP Paribas - 09/05/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas