IBM va rendre publics 500 de ses brevets

Par 11 janvier 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

''Cela constitue, de loin, la plus grande mise à disposition de brevets dans l'histoire américaine'' : ces mots sont ceux de Jim Stallings, le vice-président d'IBM chargé au sein du groupe de la...

"Cela constitue, de loin, la plus grande mise à disposition de brevets dans l'histoire américaine" : ces mots sont ceux de Jim Stallings, le vice-président d'IBM chargé au sein du groupe de la propriété intellectuelle.

Big Blue a en effet annoncé qu'il mettrait 500 de ses brevets à la disposition des développeurs de logiciels. L'objectif ? Favoriser l'innovation technologique. La manœuvre est importante pour le secteur informatique et pour les développeurs qui ne devront plus rien débourser pour travailler sur les technologies IBM concernées.

Tout n'est cependant pas acquis : il ne faut pas oublier qu'IBM a à son actif plus de 10.000 brevets logiciels et a été distingué en 2004 par le Patent and Trademark Office (l'équivalent de l'INPI en France) : le groupe a déposé pas moins de 3248 brevets en 2004, ce qui lui a permis pour la douzième année consécutive d'être le plus gros détenteur de brevets outre-Atlantique.

Ce qui est certain, c'est qu'IBM s'offre là une occasion de répondre à la vision microsoftienne de l'innovation technologique , telle que présentée par Bill Gates à l'ouverture du Consumer Electronic Show. Pour le fondateur de Microsoft, Big Blue doit être définitivement communiste !

(Atelier groupe BNP Paribas - 11/01/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas