IBM veut faire de la vente directe sur Internet

Par 19 avril 2000
Mots-clés : Smart city, Europe

L’un des géants du micro-ordinateur vient de dévoiler sa nouvelle stratégie : vendre directement ces produits sur l’Internet afin de rattraper ses concurrents, comme Dell et Gateway qui naviguent e...

L’un des géants du micro-ordinateur vient de dévoiler sa nouvelle
stratégie : vendre directement ces produits sur l’Internet afin de
rattraper ses concurrents, comme Dell et Gateway qui naviguent en tête
dans ce secteur. L’enjeu est de taille. Grâce au réseau des réseaux, Dell
réalise la moitié de son chiffre d’affaires (4e trimestre 1999) : soit
7.1 milliards d’euros. L’ambition d’IBM est plus difficile qu’il n’y
semble. Vendre directement ses produits sur la toile, implique que Big
Blue se détache progressivement des réseaux de distribution avec lesquels
elle s’est liée. En France, ses distributeurs sont Euralliance et de
Staris. Ils représentent en cumul plus de 500 millions de chiffre
d’affaires en euros pour l’année 1999. IBM n’est pas la seule compagnie à
connaître ce problème : Hewlett-Packard, Compaq et Siemens-Fujitsu sont
également coincés par le système qu’ils ont mis en place précédemment. Il
leur est donc aussi difficile de se lancer à 100 % dans la vente directe
en ligne. Le Figaro Economique (page VII) revient en détail sur cette
annonce faite par IBM.
(Jean de Chambure - Atelier BNP-Paribas - 19/04/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas