iChronocloud : prévenir les maladies chroniques avant qu’elles ne se développent réellement

Par 16 août 2013 1 commentaire
santé

En conjuguant Big data et technologies portatives, une startup chinoise entend empêcher à temps le développement de maladies chroniques chez les personnes à risque en leur proposant des solutions personnalisées.

Poussée par les technologies embarquées et le mouvement du quantified-self, la création d'objets intelligents et portatifs se multiplient dans le domaine de la santé. Jawbone, iHealth ou encore Withings, autant de dispositifs pour accompagner les patients dans leur quotidien. Alors, quid des personnes, apparemment en bonne santé, mais qui présentent des risques élevés de développer des maladies chroniques ? Le cas inquiète: selon un récent rapport de l'OMC,  d’ici la fin de la décennie, les pays émergents devraient connaître l’augmentation la plus forte des décès liés aux maladies chroniques. Pour y répondre, iChronocloud, une startup chinoise, a développé un système, alliant le Big Data à un bracelet intelligent pour détecter les premiers signes d’anomalies chez des personnes à risque, à travers l’analyse progressive de leurs données médicales.

Quand les visites médicales ponctuelles ne relèvent rien de particulier

Le bracelet agit comme un appareil médical polyvalent capable de mesurer à la fois la pression artérielle, le rythme cardiaque et le taux de glycémie, grâce à l’analyse de la vélocité des ondes du pouls artériel. Au premier usage, les personnes sont invitées à fournir une base d’informations personnelles : sexe, âge, etc. Le bracelet se charge ensuite de collecter les données toutes les demi-heures, avant de les transmettre dans le cloud, et ce, sur de longues périodes. «Les résultats issus d’une visite médicale ponctuelle ne sont guère concluants sur l’état de santé d’un patient, dans la mesure où ils dépendent de l’environnement ambiant et même l’état psychologique de ladite personne, à un moment T», note BingWu, co-fondateur d’Ichronocloud. L’observation à long terme, sur plusieurs étapes et niveaux s’avère, elle, particulièrement efficace pour identifier des changements de rythmes biologiques et de ce fait, détecter les avant-signes d’une maladie chronique.

Mieux vaut prévenir que guérir…

Il existe deux stades dans le développement d’une maladie chronique, les atteintes fonctionnelles et les pathologies organiques. « Souvent quand quelqu’un se rend chez le médecin, il est déjà arrivé au deuxième stade et obligé de prendre des médicaments» remarque BingWu. Le but d’Ichronocloud est de tirer la sonnette d’alarme, dès le stade des premiers symptômes handicapants d'une maladie. L’analyse des données relevées quotidiennement chez les utilisateurs permettent en effet de recommander de manière individuelle, via une application mobile, les moments idéaux pour faire du sport, pour prendre des médicaments ou pour aller se coucher. «Nous pensons sincèrement qu’une prévention efficace des maladies chroniques pourra alléger les charges médicales des personnes à risque, ainsi que de leurs enfants » conclut-il.

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour Olivier,
Connaissais-tu iChronocloud, start-up Chinoise ?!
Jean-Pierre

Soumis par peyratj@wanadoo.fr (non vérifié) - le 19 novembre 2013 à 11h13

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas