Avoir des idées peut vous coûter de l'argent!

Par 31 août 2011 1 commentaire
cambrioleur

Tu ne te copieras point...

 

En cette période de rendu de mémoires et autres joyeusetés académiques, sachez, amis étudiants et chercheurs, qu'il y aurait pire que le plagiat, selon la société iParadigms. Quoi de pire que le vol d'idées ou de phrases? 

L'autoplagiat!

Oui, vous avez bien lu. L'autoplagiat poserait selon une étude de cette même société, des problèmes de propriété. Non pas d'ordre intellectuel, votre cerveau vous appartenant quand même un tant soit peu mais d'ordre éditorial. L'idée derrière est que lorsque vous publiez une première fois, vous cédez vos droits à l'éditeur, à la revue. En réutilisant votre travail, vous devenez alors un vilain copiste... de vous-même. 

 

Cet argumentaire pourrait se tenir si la société commanditaire de cette étude n'était pas une société de logiciels qui prospère, ô surprise, dans la détection de plagiat. Elle se propose de détecter par un logiciel votre autoplagiat.

Payer pour savoir si vous usez des mêmes mots, ou des mêmes idées, un peu absurde, non?

Haut de page

1 Commentaire

Absurde ... non ... c'est juste une idée d'enfoirés pour voir si d'autre enfoirés ne vous on pas enfoirés en piquant vos idées qu'ils ne vous permettent plus d'utiliser !
Mais bon hein ... quand on en voit d'autre spéculer avec l'argent qu'il n'ont pas ... et quand ils perdent ils menace de tout casser si on ne leur redonne pas de billes ... c'est dans ce cas aussi absurde ;)

Soumis par Le Semeur De (non vérifié) - le 31 août 2011 à 16h40

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas