Quand tout mobile permet l'interaction avec le client en magasin

Par 27 mars 2013 Laisser un commentaire
Mobirider

De plus en plus familier avec la technologie mobile, le consommateur souhaite maintenant être plus informé et avoir accès à un parcours d’achat plus personnalisé par ce biais, et cela même si son mobile n'est pas des plus récents.

Fournir une interaction personnalisée entre client et point de vente physique est devenu une priorité pour les commerces physiques. Avec plus de six milliards d'utilisateurs dans le monde, le mobile pourrait être la solution. Toutefois, seule la moitié de la population française est équipée en smartphone et la lenteur du développement du NFC et de son écosystème présentent des obstacles certains. C'est pour cette raison que Cécile Morel a créé la startup Mobirider, lauréate de la première promotion du Camping Toulouse*. Celle-ci a en effet développé un lecteur d’identification universelle capable d’interagir avec tous les téléphones mobiles, et cela, « sans qu'aucune modification de fonctionnement ne soit apportée aux téléphones mobiles », préciset-elle.

Le téléphone mobile comme identifiant universel

Ainsi, lorsqu’un consommateur entre dans un magasin, il peut s’identifier en posant son mobile dans une borne Mobirider, située à l’entrée du magasin. Cécile Morel insiste donc sur le fait que « Cette identification est un geste volontaire de la part du client ». Le lecteur de téléphone portable inclut la technologie NFC mais est aussi capable de détecter des téléphones « ancienne génération » ou des Smartphones sous iOS (et qui ne sont donc pas équipés de NFC). Grâce à la signature électromagnétique unique située dans son téléphone, un lien est fait avec son profil client. Les bornes sont équipées d’écrans de retour pour que lors de sa première visite dans le magasin, le client puisse y entrer les informations nécessaires à l’identification, comme par exemple son numéro de carte de fidélité,…). Puis, il pourra payer ses achats, cumuler des points de fidélité ou encore retirer une commande. Cela permet alors au client de remplacer les coupons papier ou cartes de fidélité en plastique, qu’il a souvent tendance à oublier chez lui, contrairement à son mobile.

Simplifier le parcours d’achat du client

La problématique que les enseignes rencontrent actuellement est celle de l’établissement d’un dialogue personnalisé avec le consommateur. Or, le consommateur est demandeur de ce dialogue, il est en fait « prêt à recevoir de l’information, si c’est lui qui le décide ». C’est pourquoi il souhaite une personnalisation du conseil dès son entrée. Les enseignes, elles, peuvent en profiter pour pousser une promotion (qui par exemple se périme dans les heures qui suivent), personnalisée, sur le mobile du consommateur identifié, afin de l’inciter à acheter. Selon Cécile Morel, l’objectif est d’éviter le « showrooming », c’est-à-dire que les consommateurs entrent dans le magasin, essaient et repartent. Il faut les inciter à acheter dès leur première visite, et cela grâce à la personnalisation de l’interaction. Disponible en septembre 2013, la startup a déjà approché plusieurs enseignes et éditeurs de logiciels.

 

*Les inscriptions pour la deuxième saison sont ouvertes jusqu’au 31 mars 2013

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas