IE 7 reconnaîtra les noms de domaine à caractères spéciaux

Par 23 décembre 2005
Mots-clés : Smart city

La prochaine version d'Internet Explorer, dite IE 7.0, supportera les noms de domaine internationaux encodés selon la norme IDN qui permet d'utiliser des caractères locaux dans les adresses de sites Web (les URL...

La prochaine version d'Internet Explorer, dite IE 7.0, supportera les noms de domaine internationaux encodés selon la norme IDN qui permet d'utiliser des caractères locaux dans les adresses de sites Web (les URL). Cette intégration a jusqu'ici été retardée : elle n'est pas sans poser un certain nombre de problèmes de sécurité.

Exemple : http://www.muller.ch et http://www.müller.ch sont deux sites différents. Or la deuxième adresse ne vous retournera qu'une page blanche si vous utilisez Internet Explorer (actuellement en version 6) alors qu'elle vous ouvrira le site d'une agence de webdesign suisse si vous fonctionnez avec Firefox ou tout autre navigateur supportant la norme IDN.

Si tous les navigateurs viennent à supporter l'IDN, nous devrions voir apparaître des adresses de sites Internet dotées de caractères accentués ou de symboles, à l'exception toutefois de l'éperluette (&), de l'arobase (@) et des guillemets. Les Espagnols apprécieront sûrement de pouvoir enfin profiter du tildé (~) !

L'adoption de ces caractères un peu particuliers pose toutefois un certain nombre de problèmes de sécurité. Ces derniers doivent en effet être convertis en caractères ASCII ( American Standard Code for Information Interchange , les caractères "basiques"), pour être interprétés.

L'IDN est en fait une version de l'adresse d'un site dont l'encodage diffère. Son utilisation ouvre la porte à de potentielles attaques par phishing : des sites mal intentionnés pourraient essayer de prendre des adresses imitant le plus fidèlement possible celle de leur cible pour se faire passer pour elle.

Toutefois, Microsoft devrait intégrer à IE7 la possibilité de désactiver le support des adresses IDN et adapter en conséquence ses outils destinés à la lutte contre l'usurpation d'adresse. Ces informations ont été dévoilées sur le blog des développeurs d'Internet Explorer.

(Atelier groupe BNP Paribas - 23/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas