IGraal : une extension Firefox qui rémunère les internautes

Par 12 septembre 2006
Mots-clés : Future of Retail

Etre internaute deviendrait-il une activité lucrative? A l'heure du Web 2.0 et de l'interactivité, les utilisateurs sont de plus en plus impliqués -bénévolement- dans l'élaboration de contenus...

Etre internaute deviendrait-il une activité lucrative ? A l'heure du Web 2.0 et de l'interactivité, les utilisateurs sont de plus en plus impliqués - bénévolement - dans l'élaboration de contenus Web. IGraal, une extension de Firefox a décidé de remédier à cette petite injustice.
 
Initiée par Christian Goaziou, l'ancien directeur marketing de Microsoft France, l'extension propose, via un système d'affiliation, de rémunérer par le système du "cash-back" les internautes qui utilisent son service.
IGraal : naviguez, cliquez, et soyez payés!(cliquez pour agrandir)
Le principe est simple : après avoir installé l'extension sur Firefox, il suffit à l'internaute de choisir, d'après un menu thématique proposé par le navigateur, les sites sur lesquels il souhaite se rendre. Parmi ceux présélectionnés, on trouve des plates-formes d'e-commerce et d'e-service, mais aussi des sites qui profitent de cette visibilité pour se faire connaître.
 
Le montant de la rétribution, indiqué à côté de chaque site, varie de quelques centimes à plusieurs dizaines d'euros (c'est le cas pour les sites d'offres de dépôt d'offre d'emploi). Le gain est alors versé sur le compte du client dans les 24 heures. Le paiement par chèque est aussi possible, qui cumule sur une période donnée la totalité des montants encaissés. Le parrainage est une autre manière de générer du revenu, 10 % de la somme touchée par le filleul étant reversés au parrain.
 
Lors de la période de bêta test, plusieurs sites ont accepté ce partenariat, la plupart pratiquant déjà ce système d'affiliation. D'autres sont attendus. Le navigateur thématique a cependant déjà inclus des plates-formes avec lesquelles aucun accord n'a encore été passé.
 
Pour Christian Goaziou, "c'est une question de confort pour l'utilisateur, mais on espère aussi que ces annonceurs comprendront l'intérêt de s'affilier". Pour monter son projet, l'homme a bénéficié de plusieurs appuis, dont celui de Mozilla Europe. Selon lui, en effet, "Firefox représente un navigateur alternatif crédible et ouvert, et pour Tristan Nitot, dirigeant de la fondation Mozilla Europe, s'allier avec notre service, c'est une façon de démocratiser Firefox, pour le moment encore réservé à l'élite des internautes". Firefox aurait-il trouvé le Saint IGraal ?
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 12/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas