"iKey, ouvre ça!"

Par 17 mars 2010

Enième épisode de ma croisade contre moi-même pour ne pas céder au chant des sirènes iphonesques. Non, je ne suis pas monomaniaque.
Il paraît qu’Apple vient de déposer un brevet, celui de l’iKey.

Une technologie pour les têtes de linotte et/ou les propriétaires de besaces sans fond. Bref, pour moi et pour la plupart des femmes, en somme.

En quoi ça consiste ? La technologie iKey devrait permettre de déverrouiller portes d’entrée et de voiture sans avoir à chercher autre chose dans son sac que son iPhone.

Pour ouvrir une porte, il suffirait ainsi d’entre un code PIN, et d’un gracieux geste du poignet, passer son téléphone devant un récepteur RFID. La personne est identifiée. Sésame, ouvre-toi !

On murmure que cette technologie devrait être incorporée dans la prochaine génération d’iPhones.

Bien sûr, il faudrait que chaque porte soit équipée des technologies RFID, et que surtout, le précieux téléphone ne tombe pas en panne ou soit déchargé.

Et puis, surtout, je pense à tous ces adolescents resquilleurs qui ne pourront plus raconter à leurs parents que si, si, ils sont bien rentrés à l’heure dite, la veille quand ils se sont faufilés dans leur chambre à l’aube.
Tragique !

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas