Les images en 3D répondent au doigt et à l'oeil

Par 07 novembre 2007
Mots-clés : Smart city

Un prototype d'écran de visualisation en 3D permet de manipuler des images en les pointant du doigt, sans aucun contact physique. Ce dispositif d'imagerie est notamment adapté à des applications médicales en milieux stériles.

La manipulation d'images 3D par ordinateur se fait désormais au doigt et à l'œil, sans aucun contact avec la machine. Une prouesse rendue possible par les chercheurs du Fraunhofer Institute for Telecommunications qui ont mis au point un système d'écran avancé combinant des technologies de détection des mouvements et de diffusion d'images stéréoscopique. Capable de restituer les gestes distants de l'utilisateur en actions à l'écran, l'appareil permet une interaction homme-machine ne nécessitant aucun clavier d'ordinateur, souris ou encore écran tactile. Une innovation aux avantages évidents pour des applications en milieux stériles.
Un système de caméras
Deux caméras disposées en surplomb de l'écran se chargent de détecter les mouvements effectués du bout du doigt, cette partie de la main faisant dès lors office de curseur. "Chaque caméra perçoit le doigt pointeur depuis un angle différent. Le logiciel en charge de générer les images peut ainsi identifier sa position exacte dans l'espace", explique Wolfgang Schlaak, directeur du département responsable du projet. Un système qui permet de sélectionner, d'orienter et de déplacer de façon intuitive les images ou modèles 3D visualisés. Une troisième caméra intégrée à l'encadrement de l'écran capte l'inclinaison de la tête de l'utilisateur, ainsi que l'orientation de son regard, œil par oeil. Une technique qui permet au dispositif de générer des images stéréoscopiques au rendu visuel proche du relief.
S'adapter aux mouvements du visage
Les images restituées sont également instantanément adaptées en fonction des mouvements de tête réalisés. "De cette manière, l'utilisateur obtient toujours à l'écran une image 3D de haute qualité, même en mouvement. C'est essentiel lors d'une intervention médicale et cela permet au médecin d'agir plus naturellement dans le cadre de ses tâches habituelles", précise Wolfgang Schlaak. L'appareil, encore au stade du prototype sera présenté lors du prochain forum international pour la médecine MEDICA 2007. Le groupe de chercheurs à l'origine de cette innovation souhaite commercialiser ce dispositif 3D "sans contact" d'ici un an.

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas