L'important, c'est de ne pas faire crasher

Par 08 août 2012
Employés regardant les Jeux Olympiques au travail

L'engouement pour les Jeux Olympiques mettrait en danger les systèmes informatiques.

Les jeux olympiques déchaînent les passions et suscitent l'intérêt de milliards de personnes sur la planète… simultanément. Et c'est bien la crainte pour les responsables informatiques… notamment dans la ville de Los Angeles.

Si les adeptes du sport et de l'effort attendent l'événement avec impatience tous les 4 ans, cela peut aussi éveiller la curiosité des champions du monde du canapé ou de personnes voulant se tenir informées des résultats dont tout le monde parle, comme le fameux 100 mètre remporté par le Jamaïcain Usain Bolt. Mais dans certaines villes, l'engouement est tel qu'il perturbe la productivité, mais aussi les infrastructures informatiques.

Pour reprendre la devise olympique, appliquée à l'informatique :" L'important, c'est de ne pas faire crasher".

Craignant un bug informatique massif, la mairie de Los Angeles a envoyé un email aux employés de la ville afin de les implorer d'arrêter de regarder les jeux olympiques en streaming au travail. Cet email serait parvenu le jour où les équipes féminines de gymnastique et de football rentrait en compétition. Voici un extrait du courriel :

"Nous rencontrons un très fort trafic à cause des personnes regardant les jeux olympiques en ligne. Je demande respectueusement que vous cessiez cette pratique car cela impacte les opérations de la ville, " écrit Randi Levin, responsable informatique et technologie de la ville, à des milliers de travailleurs.

Les membres du conseil municipal de Los Angeles se sont également dits outrés après avoir vu l'email. Ils ont demandé de bloquer les flux en streaming dans toute la ville, allant même jusqu'à dire que les employés ne sont pas payés à regarder les Jeux Olympiques.

En tout cas, j'espère pour Randi Levin que les travailleurs ont suivi ses recommandations pour le 100 mètres messieurs… Mais qu'il se rassure, la ville des anges remporterait certainement la médaille d'or de couverture de l'événement.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas