L'impression 3D permet des économies significatives pour le budget d'un ménage

Par 09 août 2013 1 commentaire
Main manipulant une imprimante 3D

Une étude dévoile les avantages d'une imprimante 3D pour un usage domestique et révèle les mécanismes de valorisation de ces objets.

 

Alors que se multiplient les études s'intéressant aux avantages de l'impression 3D pour la personnalisation d'objets ou son impact sur la compétitivité des entreprises, des chercheurs du Michigan Institute of Technology se sont intéressés à l'impact que cette technologie pouvait avoir sur le quotidien d’un foyer. Si cette méthode de fabrication digitale est indéniablement appelée à redéfinir les principes de base de l'organisation industrielle, elle devrait également affecter le quotidien des foyers. D’après l’étude en question, recourir à l’impression 3D peut notamment permettre des économies financières et de temps significatives pour les ménages, pouvant représenter jusqu’à 2000 dollars par an. Des chiffres qui laissent entrevoir une banalisation de l’impression 3D dans les foyers, qui devrait, pour certains types d’objets, se substituer à l’achat en magasin.

Des économies non négligeables

Les chercheurs se sont appuyés sur une vingtaine d'objets du quotidien (tringle à rideau, rasoirs etc) disponibles à la fois en open-source pour l’impression 3D et en magasin. L'étude démontre qu'à différents niveaux (électricité, temps, coût d'achat) l'impression 3D permet des économies de plusieurs milliers de dollars par an. En comparant ces 20 produits à leur coût moyen sur Google Shopping, les chercheurs ont déterminé qu'il était de 10 à 100 fois plus cher de les acheter que de les imprimer à domicile en quelques jours pour environ 18 dollars. En considérant qu'un foyer imprime une vingtaine d'objets par an, hypothèse la plus pessimiste, il apparaît que le retour sur investissement du coût d’achat de l'imprimante (entre 350 et 2000$) se réalise au bout de quelques mois. Enfin, les chercheurs ont démontré que la qualité produite et le temps d'utilisation, deux critères déterminants pour le développement de l'impression 3D grand public, sont optimisés par un modèle classique comme celui de RepPap. Les fichiers d'impression étant disponibles sur des sites de partage tel Thingiverse, la prise en main est rapide et optimise la courbe d'apprentissage.

Des avantages comparatifs pour des produits personnalisés et haut de gamme.

L'impression 3D propose des avantages de coût d'autant plus attractifs dans le cas d'objets au design soigné et personnalisables. Ces objets haut  de gamme étant plus coûteux à produire dans un cadre industriel classique. Outre la dimension économique évidente, les chercheurs notent également que les utilisateurs valorisent d'autant plus ces objets qu'ils les ont eux mêmes produits,d'où la présence d'un premium apposé lors d’une valorisation subjective. Cette double valorisation, économique et psychologique, peut conduire à des comportements plus responsables, les utilisateurs considérant d'avantage le cycle de vie d'un objet que son coût lors du choix d'achat. 

Haut de page

1 Commentaire

ça reste encore assez cher mais comme pour beaucoup de choses il y a quelques années (par exemple les magnétoscopes) ça va rapidement baisser. J'ai récemment lu un article (priximprimante3d.com) et quand je vois les progrès médicaux que cela peut engendrer cela laisse rêveur.

Soumis par Alex10 - le 16 août 2013 à 14h59

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas