Inde: envoyer des emails depuis son mobile sans accès Internet

Par 25 août 2010

Le laboratoire HP Labs au Bangalore a mis au point une application capable d'encoder un texte manuscrit photographié par un simple téléphone mobile, avant de l'envoyer sous forme d'email.

Envoyer un email en utilisant un stylo, du papier et un appareil photo de téléphone mobile, c'est ce que propose HP Labs au Bangalore en Inde. Sous forme d'application, la solution qu'il propose permet à n'importe quel téléphone mobile doté d'un appareil photo de se transformer en dispositif de e-mailing. L'utilisateur n'a qu'à écrire le texte qu'il souhaite envoyer par email sur un simple morceau de papier, d'y inclure l'adresse électronique du destinataire et de photographier le tout  avec un téléphone mobile. Le logiciel d'application HP encode alors le texte afin de le convertir en texte numérique.  Et l'ensemble est ensuite adressé au destinataire par courrier électronique. La généralisation de ce procédé pourrait susciter bien des espoirs dans un pays (le plus peuplé du monde après la Chine) dont le développement Internet stagne encore désespérément à 7%. C'est-à-dire respectivement à trois ordinateurs et sept internautes pour cent habitants.
Des emails dans n'importe quelle langue
L'application (aujourd'hui encore en phase de développement) est capable de reconnaître les mots de n'importe quelles langues répertoriées. Une caractéristique clé dans ce pays aux centaines de langues. Toutefois, plusieurs inconvénients apparaissent. En tête de liste, la qualité des photos. En effet, une image de mauvaise qualité peut entraîner une mauvaise interprétation de la part du logiciel. De plus prés de 80% de la population ne disposent pas d'un appareil adapté (c'est-à-dire intégrant un petit appareil photo) au procédé développé par le HP Labs. Enfin, la plupart des téléphones mobiles du pays n'ont pas la capacité de stockage suffisante pour installer l'application.
Améliorer la communication et réduire la fracture numérique
Dommage car dans l'absolu cette application permettrait aux indiens d'envoyer des emails quel que soit l'endroit où ils se trouvent pour la somme d'environs dix roupies (0,22 dollars). Maximiser l'utilisation d'outils déjà existants auprès de la population contribuerait ainsi à réduire la fracture numérique et améliorer la communication dans l'ensemble du pays. Par ailleurs, ce pourrait aussi être un moyen de diffuser les nouvelles technologies sans pour autant obliger la population à s'équiper de nouveaux outils, souvent bien trop coûteux.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas