En Inde, le mobile comme mode de connexion privilégié

Par 19 juillet 2010

Meilleure couverture et baisse des prix due à la multiplication des acteurs favorise l'accès au web depuis un téléphone portable. Et encourage à la consommation de services dédiés.

Le nombre de connexions depuis un téléphone portable grimpera de près de 30 % en Inde cette année, affirme le Gartner. Pour parvenir au nombre de 660 millions de personnes connectées par ce biais. Des chiffres qui font du pays le deuxième plus grand marché sans-fil au monde derrière la Chine en terme de connexion mobile. Résultat logique : l'engouement pour les services mobiles sera de plus en plus important. Le marché devrait ainsi frôler les 20 milliards de dollars de revenus. Soit une hausse de près de 20 % en un an. L'une des raisons de cette popularisation est la multiplication des opérateurs, qui renforce la concurrence et la baisse des tarifs, souligne le cabinet. Mais qui risque à long terme de provoquer une diminution de la consommation moyenne par utilisateur.
Une rivalité accrue entre les opérateurs
Point important, cela pourrait même engendrer une baisse du chiffre d'affaire du marché mobile en Inde de 2010 jusqu'à fin 2014. Mais sans pour autant impacter sur la croissance globale des services mobiles. "Il faut s'attendre à une baisse du revenu fourni par la voix d'ici quatre ans", note Neha Gupta, auteur de l'étude. "Baisse qui sera équilibrée par une augmentation des revenus issus des services data, qui contribueront à la croissance globale des services mobiles en Inde". A noter que la marge de progression en termes d'accès au web via le mobile est encore importante.
Les services 3G pour se différencier
Le taux de pénétration du téléphone portable est désormais de 56 % dans le pays. Mais le Gartner prévoit une croissance à deux chiffres d'ici 2012, avec un taux de pénétration estimé à plus de 70 % à cette date. Cela en grande partie dû aux efforts des fournisseurs de service pour accroître leur présence dans les zones rurales et baisser le prix des combinés. Mais également grâce aux revenus provenant des services. La généralisation de la 3G devrait aussi permettre aux fournisseurs et opérateurs de se distinguer les uns des autres par le biais de services offerts, sans amplifier la concurrence des prix.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas