Inde : les PME friandes de produits et services du Net

Par 25 juin 2010
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud

Les investissements des petites et moyennes entreprises indiennes liés à l'Internet se sont intensifiés en 2009, selon AMI Partners. Qui prévoit une confirmation de la tendance pour l'année 2010.

En Inde, les services en ligneséduisent de plus en plus les petites et moyennes entreprises, révèle une étude du cabinet de recherche AMI Partners. Selon les conclusions de ce rapport, un nombre croissant de PME indiennes investit dans les produits et services du web. Les dépenses globales en la matière se sont élevées à près de 1,5 milliards de dollars en 2009. Et les chercheurs anticipent une hausse continue pour l'année 2010. D'une année à l'autre, les investissements dans les produits du net sont même les plus importants pour les entreprises indiennes de petite et moyenne taille, dans le secteur des nouvelles technologies.
Internet : un levier stratégique pour les petites entreprises
"Une majorité de PME indiennes ont en effet atteint un niveau de maturité optimal, en ce qui concerne la mise en place d'une infrastructure basique connectée au web", note Dev Chakravarty, responsable de la recherche. "Mais il y a encore du chemin pour combler le gouffre en matière de connexion haut-débit, de réseau intranet, d'e-commerce, etc.", nuance-t-il. En soulignant que l'accès à Internet est de plus en plus perçu par les petites et moyennes entreprises du pays comme un levier stratégique de développement. La plupart des professionnels indiens affirmant être bien plus satisfaits de leur connexion à la Toile aujourd'hui qu'hier. Plus de 70% d'entre eux partagent ce sentiment.
Une PME sur quatre possède son propre site
Les chercheurs précisent par ailleurs que les PME indiennes adoptent de plus en plus les plates-formes collaboratives, quand le web social était auparavant le domaine réservé des consommateurs. Neuf entreprises sur dix utilisent ce type de réseaux sociaux pour une raison ou pour une autre, dans son activité. Les plates-formes professionnelles, comme LinkedIn, arrivent en tête des usages ; suivies par des réseaux plus grand public, comme Facebook ou Twitter. Autre chose : une PME sur quatre possède son propre site en Inde. Et un engouement se confirme, selon les spécialistes, depuis les douze derniers mois.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas