Inde : les PME ont leur e-boutique high tech

Par 17 juillet 2008

Intel développe une plate-forme en ligne pour les petites et moyennes structures indiennes qui souhaitent investir dans des logiciels. Au programme : conseil et mise en relation avec les fournisseurs de solutions.

Après avoir lancé son initiative en Chine en décembre dernier et aux Etats-Unis en mai, Intel inaugure cette semaine en Inde une e-boutique destinée aux petites et moyennes entreprises locales. L'objectif de la Intel Business Exchange (Intel BX), c'est son nom, est de fournir à ces petites structures des informations sur les logiciels, les hardwares et les applications qu'elles pourraient chercher à adopter. Et de les mettre directement en relation avec les fournisseurs de solutions et d'architectures, qui ont des difficultés à pénétrer ce type de marché et à cibler les entreprises de moyenne envergure. "Notre but est d'établir ce type de plates-formes d'échange partout où le marché des PME est en expansion", explique Peter Elmgren, directeur international de Intel BX.
Produits Intel, et autres
La version indienne quant à elle liste tous les produits provenant des ISV indiens (fournisseurs de software indépendant), mais aussi, et le contraire eût été étonnant, des solutions vendues par Intel et ses collaborateurs internationaux. Parmi les produits présentés, un panel large, allant des solutions de stockage, aux systèmes de sécurité ou encore de télécommunications. Le site inclut également de nombreuses fonctions : description détaillée des solutions offertes, démonstrations interactives, études de cas, mais aussi notation des produits et accès à des blogs traitant de ces sujets.
Conseil online, achat offline
Cependant, Intel ne s'attend pas dans un premier temps à ce que cette plate-forme soit une réelle boutique en ligne : "Nous ne pensons pas que les utilisateurs vont acheter leurs produits en ligne, tout du moins au début", confirme Narendra Bhandari, directeur de Intel Software and Solutions Group pour la région Asie Pacifique. "Intel BX va d'abord servir de guide pour les petites et moyennes entreprises : elles pourront s'y renseigner et évaluer les logiciels et les fournisseurs". Mais les achats se réaliseront plus certainement offline. Et Narendra Bhandari de conclure : "sur ces marchés, le contact direct avec un vendeur reste nécessaire, afin que fournisseurs et entrepreneurs se familiarisent".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas