Inde : les télécoms portés par les régions sous-développées

Par 12 juin 2008
Mots-clés : Smart city, Asie du Sud

Les opérateurs investissent de nouveaux marchés indiens, en visant les états les moins avancés. Une stratégie qui stimule la croissance du secteur.

L'Inde est le second marché mondial des télécoms. Et si le secteur connaît une croissance impressionnante, c'est dû essentiellement à son essor dans les régions sous-développées du pays. Ainsi, les zones telles que les Etats de Bihar et de Madhya Pradesh ont enregistré des chiffres records de souscripteurs aux opérateurs télécoms, avec une croissance de près de 90 % sur l'année 2007-2008. "Alors que les agglomérations métropolitaines ont atteint leur point de saturation, la phase suivante de la croissance des télécoms en Inde est conduite par les régions suburbaines ", explique Sajjan Jindal, président de l'ASSOCHAM. Une expansion stimulée en parallèle par plusieurs paramètres : le pouvoir d'achat des classes moyennes, mais aussi les tarifs avantageux pratiqués par les opérateurs, qui mettent sur le marché des terminaux très économiques pour toucher cette population.
260 millions d'abonnés
Ainsi, l'enquête de l'ASSOCHAM révèle que, de plus de 165 millions d'abonnés aux services télécoms en 2006-2007, l'Inde recense aujourd'hui plus de 260 millions d'utilisateurs. Une augmentation qui est due aussi en partie au développement rapide du sans-fil dans le pays. A noter : cette croissance concerne également le marché mobile. Les souscriptions sur ce secteur ont connu une vague d'expansion dans les régions de Bihar, Madhya Pradesh, du Bengale Ouest, du Nord Est et d'Orissa. L'exemple de l'Etat de Madhya Pradesh est parlant : on y dénombre aujourd'hui près de 125 millions d'utilisateurs mobiles, soit presque le double par rapport à 2005-2006.
Offensives commerciales et marketing
Ce qui a été suivi en parallèle par une augmentation significative du nombre de mobiles sur le marché national : de 57 millions en 2007 à près de 110 millions aujourd'hui. L'ASSOCHAM rappelle le rôle joué par les opérateurs qui souhaitent percer de nouveaux marchés en Inde et qui pour ce faire mènent de véritables offensives commerciales et marketing. Cependant, le rapport révèle que la croissance est néanmoins freinée dans certaines régions, comme le Nord Est, à cause de la faiblesse des infrastructures et de certaines contraintes technologiques.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas