Inde : Transformer l'innovation en entreprenariat avec le Startup Village

Par 17 juin 2013
indian incubator

L'incubation revêt une importance significative dans un pays comme l'Inde où sortent, chaque année, 300 000 diplômés en management et 750 000 ingénieurs. Startup Village, à Cochin, est un cas intéressant du succès de centres d'incubation technologique en Inde.

Startup Village, un incubateur en technologies de la communication établi à Kochi, et qui est considéré comme un des premiers sur le modèle de partenariat public-privé, a célébré son premier anniversaire en mars 2013. Pourquoi en parler ? Parce que la structure a su stimuler l'innovation. Près de 700 petites startup ont en effet posé leur candidature. L'investissement total dépasse aujourd'hui le milliard de roupies et près de 5 000 emplois ont été créés. Pour rappel, la structure est le fruit d'une joint venture entre le National Science and Technology Entrepreneurship Development Board (NSTEDB), un Technopark (un des trois parcs informatiques les plus importants en Inde) et une entreprise privée. Son but est d'aider 1 000 startup sur une durée de 10 ans. Et finalement de transformer le Kerala en une Silicon Coast, en atteignant notamment le milliard de dollars de startup technologiques issues des universités indiennes d'ici la fin de la décade.

Startup Village – Un centre d'excellence

Selon la National Association of Software and Services Companies (NASSCOM), le nombre de start-up dans le pays a triplé, passant de 162 en 2006 à 450 l'année passée. Les services de Cloud et de Big Data viennent en tête, avec 32 %, suivis par l'éducation (29%), le mobile (21%), et les médias sociaux (18%). NASSCOM a également établi des plans pour la création, dans le pays, de 10 000 nouvelles start-up dans les 10 prochaines années. Le Securities and Exchange Board of India (SEBI) a approuvé le fonds à risque du Startup Village, d'un montant de 10 millions de dollars, avec une option "Green Shoe" (surallocation) de 20 millions de dollars. Voilà qui pourrait être de nature à résoudre le projet d'assèchement des ressources pour les startup du Startup Village mais également à travers le pays. Plus globalement, les centres d'incubation en Inde se multiplient. Presque chaque Business School abrite son propre incubateur, et près de 100 centres d'incubation bénéficient du soutien de l'Indian STEP and Business Incubator Association (ISBA) - l'organe professionnel central en Inde au service des incubateurs d'entreprises.

Les centres d'incubation en Inde – Une perspective élargie

Compte tenu de la participation de partenaires privés, on s'attend à un doublement de ce chiffre dans les deux prochaines années. Parmi les meilleurs incubateurs d'entreprises, on trouve le Technopark Technology Business Incubator (T-TBI), à Kerala. A ce jour, T-TIB a incubé avec succès environ 60 entreprises et enregistre un taux de réussite de 92%. Au début de 2011, T-TIB a été élu meilleur incubateur d'entreprises de logiciels au monde, la première entreprise indienne à obtenir ce statut. Le deuxième est la Society for Innovation and Entrepreneurship (SINE), à Mumbai. Créé en 2004, SINE peut incuber en moyenne 15 entreprises en même temps et ses infrastructures couvrent plus de 900 m². Dernier du podium, le Centre for Innovation, Incubation and Entrereneurship (CIIE), à Ahmenabad. Cet incubateur installé au sein de la première business School d'Inde a incubé plus de 50 entreprises. CIIE veut permettre aux entrepreneurs de développer leurs idées, peu importe l'endroit où ils sont, pour faire bénéficier l'économie locale de cette croissance.

 Article rédigé par notre correspondant en Inde, responsable de la division Mobility Solutions pour Geojit Technologie Pvt. Ltd (GTL).

Geojit Technologie Pvt. Ltd (GTL)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas