Industrie du luxe : WiSeKey numérise les certificats d'authenticité

Par 16 décembre 2008 Laisser un commentaire

Doter chaque article de luxe d'une carte à puce cryptographique permettra de s'assurer instantanément qu'il ne s'agit pas d'une contrefaçon. Le système s'adresse notamment aux services douaniers.

Montres, bijoux, sacs à main : les produits haut de gamme sont souvent accompagnés d'un certificat d'authenticité en papier. Problème : avec les imprimantes couleurs disponibles sur le marché, ces certificats sont désormais faciles à copier. Pour lutter plus efficacement contre la contrefaçon, la société suisse Wisekey a conçu un système électronique fonctionnant à l'aide de cartes à puces cryptographiques. Chaque article élaboré par un fabricant sera accompagné et vendu d'une telle carte. Faisant office de certificat numérique, celle-ci contiendra l'intégralité des détails du produit : numéro de série, date et endroit de fabrication etc. Il suffira d'entrer la carte dans un lecteur de carte à puce pour identifier le produit. "Un tel système aidera notamment les services de douane à vérifier à la fois rapidement et avec certitude l'authenticité de certains produits, déclare à L'Atelier Carlos Moreno, directeur des ventes des Wisekey.
Infrastructure à clé publique
La technologie d'infrastructure à clé publique (PKI) utilisée par Wisekey est déjà utilisée en informatique au niveau du contrôle d'accès à l'information mais aussi pour certifier l'identité des personnes. L'un de ses avantages réside dans son infalsifiabilité. "De tels certificats sont impossibles à casser ou à répliquer. Si par ailleurs une personne égare sa carte à puce, il lui suffit de prévenir la marque qui la lui a délivrée pour qu'elle la désactive à distance."De la sorte, il n'est plus possible d'organiser un quelconque trafic de certificats d'origine afin de vendre de faux produits avec de vrais certificats. Autre avantage : les services de douane n'auront pas à s'équiper de matériel spécifique pour authentifier les stocks de produits qu'ils inspectent. "Le système que nous avons conçu utilisant le même type de puce cryptographique que les cartes d'identité électronique, les services de douane ou de police disposent déjà de lecteurs compatibles".
LVMH, PPR et Richemont
Un particulier qui a acheté un produit de luxe sur eBay ou une autre plate-forme pourra lui-même s'assurer de la provenance de celui-ci en se rendant dans une boutique de la marque. Un vendeur pourra y lire sa carte sur un lecteur et dire à la personne si son achat n'est pas une copie. Wisekey ne souhaite pas en dire trop sur la technologie déployée dans son système anti-contrefaçon dans la mesure où son brevet est encore en cours d'autorisation. "Nous sommes de toute façon en discussion avec la plupart des grands groupes de l'industrie du luxe et avons eu des retours très positifs". Des marques de LVMH, PPR ou Richemont seraient intéressées. On ne sait pas encore exactement lesquelles mais le communiqué de presse cite, sans doute non sans raison, le nom de Cartier !

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas