Industriels et distributeurs ont conscience des avantages de la RFID pour leur entreprise

Par 12 octobre 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Intermec Technologies, spécialiste de l’identification automatique, a souhaité recueillir l’opinion de 600 responsables européens de la chaîne d’approvisionnement sur la technologie RFID. Il...

Intermec Technologies, spécialiste de l'identification automatique, a souhaité recueillir l'opinion de 600 responsables européens de la chaîne d'approvisionnement sur la technologie RFID. Il s'avère que bon nombre d'entre eux sont déjà impliqués dans des projets pilotes ou dans la mise en œuvre de systèmes RFID.

L'enquête révèle en effet que 35 % des personnes interrogées en Europe ont déjà testé la technologie RFID ou envisagent de le faire . Les fabricants industriels arrivent en tête avec 19 % qui ont déjà testé la RFID et 12 % qui envisagent de le faire. Le secteur de la grande distribution, contrairement à ce que l'on pourrait croire, semble lui en retard par rapport à la tendance. En effet, moins d'un détaillant interrogé sur dix déclare avoir testé et adopté la RFID, tandis que le même nombre indique qu'un essai est programmé.

A la question « Quelles sont les raisons qui vous amèneraient à investir dans la RFID ? », la première réponse est l'amélioration de la rentabilité , pour 77 % des personnes interrogées*. Cette proportion atteint 83 % dans le secteur de la distribution et de la logistique, 78 % chez les détaillants. Dans le secteur industriel, les sociétés qui produisent ou transforment des biens de consommation sont plus portées à croire que la rentabilité se situerait au niveau des palettes et des caisses (38 %), tandis qu'un tiers (34 %) pense que l'impact le plus fort se verrait au niveau du produit.
L'amélioration du service offert à la clientèle est la seconde réponse donnée par 80 % des personnes interrogées* dans les raisons d'investir dans la RFID. Dans le secteur de la distribution et de la logistique, ce chiffre atteint les 85 %. Enfin, la troisième raison la plus citée est la possibilité d'intégration totale des données pour 75 % des sondés*.

L'étude montre donc que les professionnels sondés semblent conscients des caractéristiques et des avantages de la RFID. En revanche, sur le plan technique, 56 % des personnes interrogées estiment leurs connaissances limitées. Même ignorance sur le coût des technologies RFID, puisque 91 % des personnes interrogées répondent ignorer le coût d'une étiquette RFID.
 
* Intermec a demandé aux personnes sondées de classer ces trois raisons par ordre d'importance
<strong> (Atelier groupe BNP Paribas - 12/10/2004) </strong>

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas