Ineas fait appel à Be Free pour mener à bien ses procédures

Par 18 janvier 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

d’affliation. Acteur 100 % Internet en matière d’assurance en ligne, Ineas applique depuis sa création les techniques de web marketing les plus en pointe. Pour déterminer avec exactitude l’outil m...

d’affliation.
Acteur 100 % Internet en matière d’assurance en ligne, Ineas applique
depuis sa création les techniques de web marketing les plus en pointe.
Pour déterminer avec exactitude l’outil marketing capable de générer le
plus de contrats d’assurance, Ineas a tester différentes méthodologies de
marketing dans quatre pays, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas et la
Belgique.
L’étude, réalisée sur quatre mois, consistait en une campagne dont le
budget était composé à 50 % d’investissement on line et à 50 %
d’investissement off line. Elle comprenait des annonces presse, des
mailings, du marketing direct, des campagnes de bannières et des
partenariats avec des portails de comparaison d’assurance.
Constat décevant: sur cette période, les campagnes de bannières n’ont
généré que 7,8 % des contrats d’assurance souscrits.
Devant ces résultats, Ineas a réfléchit à d’autres modes de communication,
notamment à l’affiliation. Ineas a alors choisi de faire confiance au
leader américain Be Free, spécialiste des services d’eMarketing, implanté
en France depuis septembre dernier, pour mettre en place son programme
d’affiliation.
Le cœur de cible privilégiée d’Ineas se constitue de guides d’achat en
ligne, de sites dédiés à l’automobile et à leur environnement et de sites
en rapport avec la famille et l’habitat, soit environ un millier de sites.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 18/01/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas