Infogrames et Canal Plus vont développer en commun des jeux interactifs.

Par 10 février 1999

A l'occasion du Milia, Infogrames Entertainment a annoncé un renforcement de ses liens avec le groupe Canal Plus. Déjà associés dans le capital de la chaîne de jeux vidéo Game One, les deux partenai...

A l'occasion du Milia, Infogrames Entertainment a annoncé un renforcement
de ses liens avec le groupe Canal Plus. Déjà associés dans le capital de
la chaîne de jeux vidéo Game One, les deux partenaires vont développer,
produire et distribuer ensemble "un nouveau catalogue de produits
interactifs grands public".
Infogrames va prendre une participation de 50 % dans le capital de Canal +
Multimédia, la filiale spécialisée de Canal +, qui sera présidée par
Gilles Lioret, déjà PDG de Game One. Bruno Bonnell, le PDG d'Infogrames,
précise "Infogrames apportera son savoir-faire dans la création et la
distribution de jeux interactifs. Nous allons constituer ensemble un
catalogue attractif dans les domaines du sport, du cinéma et de l'humour
qui sont au centre du concept Canal Plus".
Canal + Multimédia va donc devenir un éditeur de jeux à part entière. Les
premiers titres, déclinés sur supports PC et consoles, seront
commercialisés dans le courant de l'année. En 1999, les deux partenaires
investiront ensemble près de 50 millions de F dans leur filiale commune.
Sur les six premiers mois de son exercice fiscal, Infogrames a réalisé un
chiffre d'affaires de 1,1 milliard de F, en hausse de 36 %. Son PDG vise
un chiffre d'affaires de 1,9 milliard de F "avec un résultat net de 6 ou 7
%" pour l'ensemble de l'exercice.
Se classant actuellement dans les 10 premiers acteurs mondiaux du jeu
vidéo, Infogrames entend rester dans la course "à la taille critique".
Bruno Bonnell confirme ses objectifs ambitieux "nous devrons atteindre le
milliard de dollars de chiffre d'affaires dans les trois ans". Pour y
parvenir, le groupe lyonnais envisage toujours de réaliser une acquisition
aux Etats-Unis. En attendant, Infogrames vise également la zone
Asie-Pacifique et vient de racheter 62,5 % de la société australienne
Ozisoft, le leader local de la distribution de jeux interactifs.
(Les Echos - La Tribune - Libération - Le Figaro - 10/02/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas