Informatique : les entreprises investissent dans l'innovation

Par 24 janvier 2008
Mots-clés : Smart city

Une partie plus importante du budget informatique des entreprises sera allouée aux applications censées faciliter les démarches innovantes. Un besoin de développement primordial face à une concurrence internationale.

Les deux tiers des petites et moyennes entreprises augmenteront leurs dépenses informatiques en 2008, annonce le cabinet AMR Research. Ce, d'environ 5 %. Une augmentation qui peut sembler légère mais qui souligne un changement significatif : alors que les sociétés consacraient généralement une grande part de leur budget à des applications utiles au fonctionnement courant de leur entreprise, elles se tournent désormais vers l'innovation. En effet, si la moitié de leur budget IT reste dédié aux applications fonctionnelles, l'autre moitié sera consacrée directement aux logiciels destinés à aider l'entreprise dans sa croissance ou ses démarches innovantes.
Une nouvelle stratégie
"Il existe désormais un paradoxe entre la volonté de faire seulement fonctionner son entreprise et celui d'innover pour se développer", souligne Simon Jacobson, analyste de recherche chez AMR. Et  d'ajouter : "cette démarche dénote sur un segment de marché connu pour restreindre ses dépenses informatiques et se focaliser sur le maintien de sa position sur le marché". La montée en puissance des pressions, notamment externes, explique ce changement de stratégie. Selon le cabinet, la concurrence internationale et les besoins des clients sont en effet de plus en plus importants. D'un point de vue interne, les entreprises doivent faire face à une exigence maximale de résultats et à une réduction générale des coûts.
Répondre aux nouvelles exigences

Concrètement, les dépenses dites stratégiques se concentreront cette années à près de 20 % sur les applications de gestion client. Ce, afin de faire face à la nécessité immédiate d'augmenter le nombre de services dédiés à ces derniers. Mais d'ici 2010, les solutions d'informatique décisionnelle et de gestion de la performance prendront le pas. Pourr finir, AMR fait le point sur les dépenses dans les progiciels de gestion (PGI). Celles-ci devraient croître de 5.1% en 2008. Point intéressant : plus de deux tiers des entreprises prévoient d'acheter un PGI disponible en tant que service sur Internet.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas