En informatique, les fourmis viennent à bout des vers

Par 29 septembre 2009
Mots-clés : Smart city

Le système du PNNL imite le fonctionnement des fourmis. Quand l'une d'entre elles détecte un fait anormal, elle laisse une marque qui attire ses congénères. Un attroupement qui permet d'identifier immédiatement la faille.

Les logiciels malveillants évoluent en permanence. D'où la difficulté pour les systèmes de sécurité dits statiques d'en venir à bout. Pour une équipe du Pacific Northwest National Laboratory (PNNL), la solution réside dans un dispositif évolutif capable de balayer en permanence la totalité du système afin de détecter le plus rapidement possible la moindre anormalité. Et pour y parvenir, elle s'est inspirée du fonctionnement des fourmis. Elle a mis au point un dispositif composé de trois mille "fourmis" qui parcourent constamment les réseaux informatiques. Quand l'une d'entre elles détecte un ver, un virus ou un cheval de Troie, toutes les autres se précipitent à cet endroit pour la rejoindre.
Laisser sa marque
Dans la nature, ces insectes fonctionnent en effet sur ce principe de l'essaim. Au niveau informatique, cela permet aux opérateurs humains d'être alertés rapidement de la présence d'un logiciel malveillant. Et d'intervenir pour l'exterminer. "En parcourant le réseau, les fourmis informatiques laissent une marque, comme les insectes le font dans la nature", explique Errin Fulp, responsable du projet. "Cette 'odeur' est plus forte si un ver est détecté. Ce qui attire le reste de l'essaim".
Le numérique imite la nature
La nouvelle approche trouvera des usages auprès des organisations qui partagent de larges réseaux de machines identiques. Cela inclue les gouvernements, les multinationales et les universités. "Nous avons choisi d’imiter les fourmis, car ces créatures sont capables de mettre en place une défense d'une manière très rapide", conclut Errin Fulp. "Mais aussi parce qu'elles reviennent à leur mode de fonctionnement habituel juste après que la menace a été éliminée".
* Pacific Northwest National Laboratory

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas