L'informatique des sens, un marché d’avenir?

Par 01 juillet 2013
human looking robot

Intel a annoncé la création d'un fonds d'investissement dédié à l'informatique des sens. Un secteur en pleine expansion.

Il y a encore quelques années, les appareils électroniques reconnaissant la voix ou le toucher n’avaient de place que dans les films de science fiction. Aujourd’hui, certaines technologies permettent de les installer dans notre salon ou même sur nos yeux. Ainsi récemment,  Atheer Labs présentait un modèle de lunettes permettant de combiner réalité augmentée et reconnaissance gestuelle.  L’informatique des sens, ou “perceptual computing” consiste à intégrer aux machines des fonctions sensorielles humaines, comme la reconnaissance visuelle, vocale, et/ou du toucher) dans nos appareils électroniques. Intel est particulièrement engagé sur ce terrain. Après l’organisation du Perceptual Computing Challenge, concours en ligne dédié au sujet, l’entreprise annonce la création d’un fonds d’investissement de 100 millions de dollars, afin de soutenir le développement de logiciels  et d’applications dans le secteur.

Donner aux machines une perception humaine

L’informatique des sens , qui donne donc aux machines des qualités sensorielles, regroupe un grand nombre de technologies et d’appareils différents. Intel cite notamment les technologies tactiles,  la reconnaissance gestuelle, visuelle et vocale, la détection des émotions et les technologies biométriques. Concernant la reconnaissance gestuelle, par exemple, on trouve des caméras 3D qui permettent de prendre en compte toute la profondeur d’un espace et les mouvements qui s’y déroulent. Ainsi, Intel a notamment soutenu une start-up nommée SoftKinetic qui commercialise une caméra de reconnaissance gestuelle 3D. SoftKinetic permet de cartographier une salle en trois dimensions dans sa longueur et sa largeur et la caméra est intégrée dans un ordinateur ultra-plat. L’entreprise travaille en ce moment même sur le développement de la Creative Senz3D Peripheral Camera, une caméra à reconnaissance gestuelle qui devrait arriver sur le marché dans le courant de l’année.

Une expérience fluide et immersive

Un des objectifs principaux au développement de ce type d’appareils est d’incorper des technologies qui rendent l’expérience utilisateur plus naturelle et aussi plus immersive. L’utilisation des sens pour la commande d’appareils électroniques a pour effet d’intégrer la technologie à l’ensemble de nos interactions quotidiennes. Aussi, ne pas avoir à taper sur le clavier d’un ordinateur mais plutôt de lui parler humanise la machine et fluidifie l’expérience de l’utilisateur. L’investissement d’Intel a pour but d’épauler ces start-ups notamment au niveau de leur business development, de l’expertise technologique ou encore de l’extension du réseau. Quant aux applications de l’informatique des sens, elles sont nombreuses, comme par exemple dans le domaine de l’éducation, qui explore de plus en plus les technologies sensorielles et leur efficacité pour faire apprendre les enfants. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas