Informatique et télécoms en tête des dépôts de brevet

Par 11 janvier 2010
Mots-clés : Smart city

Si l'on s'intéresse à la masse de brevets déposés, c'est sans conteste le secteur des ordinateurs, périphériques et télécoms qui remportent la palme des industries les plus innovantes en 2009. L'automobile suit de près.

Malgré la récession, l’innovation est restée forte en 2009 dans des secteurs comme l'informatique, les télécoms, l’automobile, l’industrie pharmaceutique ou encore l’aérospatial, annonce Thomson Reuters. Celui-ci publie un rapport portant sur douze industries clés. Pour le seul domaine des ordinateurs et des périphériques, plus de 226 000 brevets ont été déposés. C’est plus du double que n’importe laquelle des autres industries étudiées. Les fabricants d’ordinateurs représentent plus de 70 % de cette masse de brevets, suivis par les fabricants de périphériques et l’industrie des médias intelligents. Deux autres secteurs liés de près aux nouvelles technologies de l’information se démarquent également : l’industrie des semi-conducteurs et celles des télécoms.
Les télécoms et les semi-conducteurs se démarquent
Classés respectivement deuxième et troisième, ces deux domaines ont breveté plus de 90 000 inventions chacun. Si on considère le secteur des technologies de l'information et de la communication dans son acceptation la plus large, la téléphonie mobile s’impose incontestablement comme l’industrie la plus innovante. Près de 45 000 brevets ont été comptabilisés par l’étude. Suivent ensuite les équipements liés aux abonnements téléphoniques et les réseaux de transmission de données avec plus de 30 000 brevets chacun. Pour l’industrie des semi-conducteurs, outre les inventions liées au matériel et aux processus, les fabricants de mémoires, de films et de circuits hybrides se distinguent. Parmi les autres domaines innovants, l’automobile, et dans une moindre mesure l’industrie pharmaceutique et celle du matériel médical sortent du lot.
Energies alternatives et système de navigation pour l’automobile
Pour cette première c’est – sans grande surprise – la recherche liée aux énergies alternatives qui domine. Les systèmes de navigation suivent de près avec près de 15 % des brevets du secteur. Les autres secteurs concernés sont, dans l’ordre, l’industrie pétrolière et pétrochimique, l’alimentaire et le tabac, les produits domestiques, l’aérospatiale, l’industrie agricole et les cosmétiques. Pour établir leur rapport, les auteurs se sont intéressés au volume des inventions brevetées mais en ne prenant en compte qu’un seul brevet par invention. L’ensemble des applications brevetées n’a donc pas été comptabilisé pour ne pas donner une image faussée de l’état de l’art en innovation technologique.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas