L'innovation nécessite de la richesse et un écosystème relié

Par 19 juillet 2012 Laisser un commentaire
Innovation

Classer les pays du monde en fonction de leur niveau de réussite dans l'innovation permet d'en comprendre les critères. Les pays les plus innovants sont ainsi les pays au niveau de richesses le plus élevé, mais également qui ont construit un écosystème d'innovation.

Tous les pays, à travers le monde, ne sont pas au même niveau d'innovation. Le classement mondial Innovation 2012 (GII*) parvient à distinguer les 141 pays interrogés en trois catégories. Celles-ci, fruits d'une comparaison entre leur score au GII et le PIB par habitant, permettent de comprendre ce qui fait le succès de l'innovation dans un pays. On trouve d'abord les "chefs de file de l'innovation", des pays aux revenus élevés qui ont su créer un écosystème de l'innovation pour consolider leurs compétences, mêlant public et privé, en investissant dans le capital humain et les infrastructures. C'est le cas de la Suisse, qui maintient sa première position au classement avec un score de 68,2 grâce à un des plus importants PIB par habitant (1ère du classement des revenus en Europe et des pays à hauts revenus), à la qualité de ses institutions scientifiques et de recherche, de sa main d'œuvre qualifiée et des relations qu'entretiennent le monde universitaire et les entreprises. C'est également le cas de 13 autres pays européens, 3 pays du Sud-Est de l'Asie**, des États-Unis (10ème), du Canada (12) et d'Israël (17) qui composent le top 20. La France tient elle la 24ème position.

Des pays sur la bonne voie

Cet ordre se retrouve d'ailleurs plus ou moins de manière identique dans le classement de leurs revenus. Deuxième catégorie, les "apprentis", pays au PIB moyen dont les résultats en matière d'innovation sont en hausse grâce à l'amélioration de leur cadre institutionnel, de leur capital humain, de leurs infrastructures et de leur environnement commercial. C'est le cas de la Lettonie, 30ème du classement, qui tient également la première position des pays à revenus hauts-moyens. Mais la Lettonie souffre toutefois de difficultés dans ses apports (inputs), à savoir l'investissement dans le capital humain et la recherche, les infrastructures, le développement commercial et ses outputs (résultats technologiques et de connaissance). C'est également le cas de pays à revenus faibles comme le Kenya (96ème) et le Zimbabwe (115ème). Enfin, troisième catégorie, les "mauvais élèves" qui présentent, grâce à un haut niveau de revenu, un réel potentiel, tout en souffrant d'une trop faible politique de R&D. 

Le classement de l'efficacité

A l'instar de l'Argentine, 70ème du classement, malgré sa 19ème position des pays à revenus hauts-moyens. Pour parvenir à ce classement, le GII se base sur la moyenne de deux classements, l'Innovation Input Sub-Index (apports) qui prend en compte l'état des institutions, du capital humain et de la recherche, du marché et des infrastructures. L'Innovation Output Sub-Index (résultats), qui lui évalue la réalisation en matière de connaissance, de technologie et création. Deux sous-index qui, par différence, permettent également de créer le classement de l'efficacité de l'innovation, qui souligne que l'investissement massif d'argent (inputs) n'est pas suffisant puisque seulement 39% des pays à revenus élevés ont des meilleurs classements dans les outputs que dans les inputs. Un constat corrélé par la première position que tient la Chine dans ce classement, se positionnant à la 55ème position au sous-classement des inputs alors qu'elle se positionne à la 19ème position dans celui des outputs. 

*Global Innovation Index, étude annuelle menée par l’INSEAD, Booz & Company, l'organisation mondiale de la propriété intellectuelle, Alcatel et la confédération des Industries indiennes 

** Suède (2ème), Singapour (3ème), Finlande (4ème), Royaume-Uni (5ème), Pays-Bas (6ème), Danemark (7ème), Hong Kong (Chine) (8ème), Irelande (9ème), Luxembourg (11ème), Nouvelle Zélande (13ème), Norvège (14ème), Allemagne (15ème), Malte (16ème), Islande (18ème), Estonie (19ème), Belgique (20ème).

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas