Pour innover plus vite, la Ville de San Francisco se met en "mode startup"

Par 06 mai 2013 Laisser un commentaire
une startup appelée "gouvernement"

San Francisco a été la première ville au monde à désigner un Chief Innovation Officer qui a mis en place une approche « lean » pour faire des autorités locales une plateforme soutenant l'innovation au City Hall.

 

En janvier 2012, le maire de San Francisco, Edwin Lee, a désigné le premier Chief Innovation Officer de la ville, chargé de susciter l'innovation au sein de la mairie et de démultiplier la technologie afin d'améliorer le fonctionnement de San Francisco. « Je suis fermement convaincu que l'esprit d'innovation est le moteur de la croissance économique, répond aux défis civiques les plus importants et améliore l'environnement pour tous les résidents de San Francisco », a déclaré le maire. Jay Nath, à qui a été confié ce rôle, dispose d'un bagage technologique et ambitionne d'appliquer au secteur public les best practices du secteur privé. En fait, Jay Nath et sa petite équipe disposent d'un budget proche de zéro (420 000 $) qui représente moins d'un pour cent du budget total de la ville et du comté de San Francisco (6,8 milliards de dollars). Ils ont donc mis en place une approche légère pour les autorités : « créer autant de valeur que possible avec peu ou pas de capital ». Un an plus tard, l'Office of Civic Innovation publie une rétrospective qui dévoile ses activités et ses résultats.

Penser au-delà des murs de la Mairie

Un des grands principes guidant l'Office of Civic Innovation du maire est la collaboration. Comme l'explique le maire Ed Lee, « très souvent, les meilleures idées viennent de l'extérieur ». Il est donc critique d'inviter non seulement les employés des services publics mais également le secteur privé et tous les résidents de San Francisco à s'impliquer et à travailler ensemble à l'amélioration de la ville. Cependant, la première étape de cette collaboration est de donner accès au City Hall aux autres organisations et aux citoyens par la mise à disposition de l'innovation et des données. « En donnant accès aux données de la ville et en mettant à disposition des résidents de nouveaux canaux d'expression pour partager leurs préoccupations ou leurs idées, nous améliorons l'accessibilité et la transparence des autorités. » Comme l'explique le rapport, les autorités doivent être une plateforme pour l'innovation et apporter leur soutien aux innovations « qui peuvent elles-mêmes servir de plateforme pour le lancement d'autres innovations »

Voir le gouvernement local comme une plateforme d'innovation

Cela a pris la forme de différentes initiatives visant à résoudre les problèmes avec l'objectif de soutenir les entrepreneurs et de responsabiliser les citoyens. ImproveSF.com est une plateforme ouverte d'innovation qui met en contact la « communauté de ceux qui apportent des solutions » et la mairie. Chacun peut parcourir les défis civiques et proposer les projets pour les résoudre. La politique de mise à disposition des données est un autre aspect de la plateforme de la ville. A San Francisco, Jay Nath, ancien Directeur de l'Innovation au Department of Technology, a été le pionnier dans les initiatives de mise à disposition des données avec une loi exigeant de tous les départements de la ville la mise à disposition du public des données non confidentielles, par le biais de la plateforme DataSF. Un certain nombre de start-ups en ont déjà profité : l'application de bien-être 100Plus aide ses utilisateurs à trouver les « parcours santé » ainsi que les activités et sites des environs. MotionLoft suit le trafic piétons en temps réel, dans la rue ou devant les vitrines. C'est la première entreprise à mettre ses propres données à disposition de la plateforme ouverte de la ville.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas