Insolite : un SMS tourne au harcèlement sexuel

Par 25 novembre 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Les Italiens sont marqués - à tort ou à raison - d'une réputation de grands séducteurs ! Pas étonnant qu'ils aient adopté le SMS, comme un nouveau canal pour déclarer leur flamme. Les Italiens...

Les Italiens sont marqués - à tort ou à raison - d'une réputation de grands séducteurs ! Pas étonnant qu'ils aient adopté le SMS, comme un nouveau canal pour déclarer leur flamme. Les Italiens sont ainsi les plus gros consommateurs des messages textuels envoyés par téléphones portables en Europe.
Sauf qu'ils pourraient être assez refroidis par ce qui vient d'arriver à l'un de leurs compatriotes. Un homme qui avait envoyé au bureau, pendant sa pause déjeuner, un message enflammé à une secrétaire de son entreprise, vient d'être condamné par un juge de Padour au paiement d'une amende de 300 euros pour harcèlement !
Le message n'était pas particulièrement offensant, déclarant simplement : "Depuis que vous êtes apparue devant mes yeux, je ne peux m'empêcher de penser tout le temps à vous". L'histoire ne dit pas si ce message était une première déclaration ou bien l'exemplaire SMS d'une longue série de déclaration... Son téléphone portable en main, la secrétaire est allée portée plainte au commissariat de police !
Message à tous les Italiens et à tous les utilisateurs de téléphones portables en général : attention, cette jurisprudence pourrait clairement conférer au SMS une valeur juridique...
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/11/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas