Intel mise sur la VoIP avec Jajah

Par 14 mai 2007
Mots-clés : Smart city

La société israélienne Jajah, éditrice d'un service de call back sur téléphone mobile, vient d'annoncer la clôture d'une levée de fonds d'environ 20 millions de dollars. Le fondeur Intel Capital...

La société israélienne Jajah, éditrice d'un service de call back sur téléphone mobile, vient d'annoncer la clôture d'une levée de fonds d'environ 20 millions de dollars. Le fondeur Intel Capital, qui vient d'apporter son soutien à 6 jeunes pousses, constitue le principal investisseur de la start-up, avec un investissement de 15 millions de dollars. Intel apportera au spécialiste de la voix sur IP une aide financière et marketing, et lui permettra d'accéder à certains de ses brevets.
 
La solution de téléphonie sur IP que propose Jajah est très simple. Il suffit de télécharger une application sur son mobile (Java ou Symbian), d'inscrire le numéro de la personne que l'on souhaite appeler puis d'attendre que la start-up rappelle et établisse la communication avec le destinataire.
 
Principal avantage de l'application : elle ne nécessite pas de connexion à Internet haut débit, ni d'installation de logiciel spécifique. Enfin, elle permet d'économiser jusqu'à 86% sur un appel vers l'étranger.
 
"Notre démarche marquera la voie de la nouvelle génération des solutions de communication. Les communications vocales seront prochainement basées exclusivement sur la base du protocole IP. Les frontières entre les ordinateurs et les téléphones disparaîtront graduellement", a souligné Daniel Mattes, le co-fondateur de Jajah.
 
Grâce à cette levée de fonds, Jajah, qui revendique désormais 2 millions d'utilisateurs, devrait mettre sur pied de nouveaux services et améliorer sa plate-forme. "Cet argent nous permettra de faire croître notre activité. Nous investirons dans tous les domaines, du marketing à la R&D", précise la start-up sur son blog.
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 14/05/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas