Intel : la nouvelle génération de Centrino se dévoile

Par 06 décembre 2005

La technologie Centrino, mise au point par Intel pour équiper les ordinateurs portables, s'est forgée une solide réputation auprès des adeptes de la mobilité. Son successeur, connu pour le moment...

La technologie Centrino, mise au point par Intel pour équiper les ordinateurs portables, s'est forgée une solide réputation auprès des adeptes de la mobilité. Son successeur, connu pour le moment sous le nom de code Napa, ne devrait pas déroger.

Emmenés par le premier processeur dual-core (deux puces en une) pour portable d'Intel, baptisé Yonah, les successeurs du Centrino devraient, comme leur prédécesseur, parvenir à allier performance et faible consommation électrique, la condition sine qua none pour une bonne autonomie.

Au niveau des performances, Yonah dispose de deux puces dotées d'une mémoire cache commune de 2 Mo. Les puces se voient dotées d'un certain nombre de nouvelles instructions et leur FSB (Front Side Bus, la fréquence des échanges entre le processeur et la carte mère) passe à 667 Mhz, contre 533 Mhz pour les Centrino. Une version simple coeur devrait voir le jour courant 2006 pour remplacer les actuels Celeron M.

La finesse de gravure (65 nanomètres) du Yonah devrait permettre de plus hautes montées en fréquence, tout en réduisant la consommation d'énergie (plus un processeur est gravé finement, moins il y a de pertes énergétiques par dissipation de chaleur). L'autonomie devrait également profiter d'un certain nombre d'innovations, comme une meilleure gestion de l'alimentation du processeur ou la possibilité pour l'une des deux puces qui le compose de se mettre en veille en cas d'utilisation modérée de la machine.

Pour profiter pleinement de ces nouvelles possibilités, Intel a également dû mettre à jour le chipset, la puce qui assure sur la carte mère la liaison entre les différents composants. Là aussi, des efforts allant dans le sens de l'économie d'énergie ont semble-t-il été faits, tout en améliorant les fonctionnalités multimédias et notamment l'accélérateur graphique embarqué.

La multiplicité des connecteurs embarqués sur ce nouveau chipset laisse supposer qu'Intel pourrait bien avoir l'intention de décliner cette nouvelle plateforme sur des PC de bureau ou de salon. On pense notamment à la plateforme ViiV destinée aux loisirs numériques présentée cet été par Intel .

Par ailleurs, le géant de Santa Clara vient d'annoncer son intention d'investir plus d'un milliard de dollars pour étendre son activité en Inde sur les cinq prochaines années. 800 millions de dollars seraient injectés dans des opérations de recherche et développement, tandis que 250 millions de dollars devraient être consacrés à la création d'un fond de capital-risque.

(Atelier groupe BNP Paribas - 06/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas