Intel vend sa division de réseaux optiques

Par 13 septembre 2006

Intel se retrouve aujourd'hui au coeur de l'actualité mais pour deux raisons différentes. Le numéro un mondial des microprocesseurs a en effet annoncé avoir vendu à Cortina Systems sa division de...

Intel se retrouve aujourd'hui au cœur de l'actualité mais pour deux raisons différentes. Le numéro un mondial des microprocesseurs a en effet annoncé avoir vendu à Cortina Systems sa division de réseaux optiques (lignes de produits et capitaux) pour un montant de 115 millions de dollars.
 
Cortina accueille ainsi Intel en tant qu'investisseur minoritaire dans son capital. Grâce à ce rachat, Cortina peut devenir l'un des leaders du marché des semi-conducteurs puisque la société est déjà est déjà bien présente sur le secteur des réseaux optiques, une activité en pleine croissance.
 
En restructuration, Intel a récemment annoncé vouloir supprimer 10 à 20% de ses effectifs mondiaux pour préserver sa rentabilité. Le numéro un mondial des microprocesseurs devrait ainsi pouvoir se recentrer sur ses activités les plus lucratives comme la conception et le développement des puces multi-cœurs.
 
En juin dernier, Intel avait déjà cédé sa branche processeurs mobiles à Marvell pour 600 millions de dollars.
 
Mais les ennuis pour Intel ne sont pas finis… La Commission Européenne vient en effet de recevoir une nouvelle plainte concernant les pratiques commerciales du leader sur le marché des microprocesseurs.
 
L'autorité allemande de la concurrence reproche à Intel d'exercer des pressions sur Media Markt, le premier distributeur européen de matériel électronique, afin qu'Intel soit privilégiée par rapport à ses concurrents.
 
Une plainte a déjà été déposée en juin 2005 par le fabricant AMD aux Etats-Unis. Advanced Micro Devices accuse en effet Intel d'abuser de sa position dominante sur le marché des microprocesseurs x86 pour serveurs et ordinateurs PC. Les investigations menées par Bruxelles continuent...
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 13/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas