L’intelligence artificielle, chef d’orchestre de notre mémoire ?

Par 02 mars 2016
L'assistant virtuel pour ordonner sa mémoire

Ordonner ses idées, se souvenir de la bonne information au bon moment, voilà les possibilités offertes par les assistants virtuels qui opèrent par système de messagerie qu’on soit lycéen ou employé dans une entreprise.

Fruit de la collaboration entre Civic Nation, une ONG américaine qui oeuvre dans le domaine de la « civic tech » et Huge, une agence de design, Up Next est un service d’envoi de messages textes pour aider les lycéens à se préparer à l’entrée à l’université. Up Next agit en effet comme un outil de rappel par le biais de notifications (rappel de la date d’envoi des candidatures pour une université ou encore de la date d’un forum étudiants par exemple). Ne cherchant pas à reproduire une figure autoritaire ou paternaliste, le service s’apparente plutôt à un assistant personnel virtuel. Il se décline également dans l’accompagnement des étudiants du supérieur dans le remboursement de leur prêt bancaire. On pourrait d’ailleurs imaginer bien d’autres applications à Up Next qui n’en est qu’à ses débuts.

Up Next engage les étudiants dans leur parcours universitaire

Up Next engage les étudiants dans leur parcours universitaire (Crédits : Up Next)

En complément des agendas papiers, ce type d’offres, si intégrée en tant que véritable outil de communication par l’administration scolaire des lycées voire des collèges, pourrait constituer une opportunité pour les élèves de mieux gérer leur charge de travail, via des rappels de dates d’examens, ou de devoirs à rendre, et de les engager durablement sur le chemin de l’école. Tirer profit de l’équipement digital des jeunes générations - plutôt que de les bannir des salles de classe, voilà très certainement une des forces de l’éducation de demain.

Une initiative qui fait écho à la multiplication des assistants virtuels, notamment ceux qui opèrent par système de messagerie. C’est par exemple le concept de la start-up Hippo, basée dans l’état du Tennessee, qui propose par exemple l’envoi de rappels via SMS. Combattre la quantité astronomique de  notes qui s’entassent dans notre téléphone mais aussi les trous de mémoire, Hippo vient en quelque sorte « apporter un peu d’aide à notre cerveau ! », comme aime l’expliquer son co-fondateur, McArthur Gill.

Hippo ordonne les notes de votre téléphone et vous envoie des rappels en temps voulu

Hippo ordonne les notes de votre téléphone et vous envoie des rappels en temps voulu (Crédits : Hippo)

La vision derrière ce projet lancé en 2014 ? D’abord prendre soin de ses relations : « nous avons lancé Hippo avec l’idée de favoriser le développement et l’entretien de son réseau personnel comme professionnel ». Ainsi, si l’utilisateur souhaite se souvenir de la date d’anniversaire d’un proche, il lui suffit d’envoyer un texto à Hippo. Grâce au traitement automatique du langage naturel (à la croisée de l’intelligence artificielle et de la linguistique), Hippo est capable de planifier des rappels qu’il enverra sous la forme de messages à l’utilisateur en temps voulu. « Notre système permet de se fixer des rappels à soi-même mais aussi de partager ses notes à la personne de son choix et de recevoir de gentils petits coups de coude au moment venu ! Réaliser tout cela par le biais de textos rend le tout beaucoup plus pratique ». On imagine la foule d’applications de ce pense-bête intelligent qui vient en quelque sorte étendre nos facultés de mémoire : assister les personnes âgées mais aussi les individus ayant des troubles de la mémoire et, en finalité tout un chacun, au travail comme à la maison.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas