Les Parisiens mis à contribution pour penser la ville de demain

Par 07 décembre 2015 1 commentaire
Paris, ville durable

Comment impliquer les Parisiens dans le débat public sur la ville de demain ? Le numérique semble le média idéal, mais pour que le débat ne soit pas vain et réellement constructif, la Mairie de Paris teste une nouvelle approche, Assembl.

Avec « Madame la Maire, j'ai une idée », la Mairie de Paris dispose d’une plateforme Web où les Parisiens peuvent publier sur des sujets aussi divers que le sport à Paris en 2024, la reconquête des Berges de la rive droite ou encore le modèle urbain du futur de la capitale. Plus de 22 000 personnes se sont inscrites sur ce que l'on appelle une plateforme d'idéation, une super boite à idée à l’heure du Web.

Capture de la plateforme "Madame la Maire, j'ai une idée"Boîte à idées sur le thème du sport sur le site de « Madame la Maire, j'ai une idée »

A l'occasion de la rédaction du grand plan stratégique "Paris, Ville intelligente et durable", la Mairie de Paris a souhaité faire réagir les Parisiens au texte élaboré par les élus. Jean-Philippe Clément, chargé de mission TIC et Innovation à la Ville de Paris explique la démarche de la Mairie : « Nous souhaitions soumettre ce document à commentaire lorsqu’il serait achevé, notamment pour pouvoir inspirer des actions. Il faut savoir que ce document est essentiellement stratégique. Il fixe les grandes lignes, donne une vision politique, énumère quelques grands projets de mandature,  quelques grandes actions. Pour autant, il doit être détaillé plus précisément en différents plans d’action. Dans ce cadre, il serait intéressant de recueillir les idées, les propositions des parisiens et enrichir ainsi le document de plans d’action inspiré de leurs échanges. »

Paris, ville intelligente et durable

Plan stratégique de la ville de Paris pour 2020

Plutôt que d’utiliser à nouveau la plateforme idee.paris et « Madame la Maire, j’ai une idée » pour faire réagir les parisiens, Jean-Philippe Clément a préféré adopter une autre approche. « Nous avions pensé que l’exercice ne serait pas simple avec ce document, car il est complexe et le contenu assez pointu." Expert en Open Innovation et en intelligence collective, Martin Duval, fondateur de Bluenove a proposé aux services de la Mairie d'exploiter une nouvelle approche, la plateforme Assembl. "Les experts de Bluenove nous ont expliqué les concepts de cette plateforme et nous avons souhaité essayer cette nouvelle approche sur ce plan stratégique » ajoute Jean-Philippe Clément.

Assembl, un outil dédié à la consultation de milliers de personnes

Assembl est le fruit d’un projet de recherche européen CATALYST (Collective Applied Intelligence and Analytics for Social Innovation Project). « Ce  projet qui nous a permis de créer une méthode et un outil en ligne qui permet d'animer les débats d'un très grand nombre de personnes. » explique Martin Duval, fondateur de Bluenove. « Sur un temps assez long, de l'ordre de 8 semaines, nous parvenons à créer une synthèse collectivement construite par des centaines de milliers de personnes face à un problème posé. » Une approche suffisamment structurée et organisée pour que les idées échangées ne se retrouvent pas noyées au milieu de milliers d'interventions comme c'est bien souvent le cas dans les forums classiques.
 
La plateforme Assembl de la Mairie de Paris
Plateforme Assembl de la ville de Paris
 

Le site Paris intelligente et durable a été mis en ligne au début de l’été 2015 et recueille les avis et les idées sur ces questions cruciales dans l’évolution de Paris à l’horizon 2020.  Jean-Philippe Clément souligne : « Nous avons pu faire remonter des idées originales, mais aussi des points de vue, d’autres regards sur ces sujets." Illustration des débats qui ont lieu sur la plateforme, la façon dont la Mairie doit implanter les nouveaux équipements publics dédiés à l’innovation dans les quartiers. "Les participants ont ainsi échangé sur la façon dont il faut réaliser ces implantations dans l’est parisien afin qu'elles puissent rayonner au niveau du territoire. C’est une mise en pratique de l’intelligence collective. »

Une plateforme d'échange dont le but n'est pas forcement, contrairement au concept de boite à idée, forcement de faire apparaitre des idées nouvelles, mais de susciter des échanges. "Il n’y a pas de bonne ou de mauvaises idées et ce n’est pas nécessairement la multiplication des idées qui est intéressante, mais la multiplication des points de vue sur un sujet" précise le chargé de mission TIC et Innovation à la Ville de Paris. "Nous ne cherchons pas à tout prix la pépite, l’idée géniale que personne n’avait jamais eue. Nous cherchons avant tout une diversité de points de vue qui vont que le sujet est adressé de manière beaucoup plus riche à la fin."

 

 

Présentation de Paris, Ville Durable en amont de la COP21

Quelques mois après la mise en ligne, l’outil a été jugé très satisfaisant du point de vue de l’animateur. Assembl se montre adapté à l’animation des débats, à la compréhension des échanges, à la mise en avant des bonnes idées, à la synthèse qui est toujours un moment important du débat. Reste encore à inventer certaines modalités de mise en œuvre, notamment pour lier les réunions publiques organisées par la Mairie et les échanges réalisés sur le Web.

AC

Haut de page

1 Commentaire

super idée et méthode à adopter en Nouvelle Calédonie

Soumis par Thierry bouquillard (non vérifié) - le 16 décembre 2015 à 06h52

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas