L’interactif plus qu’à la mode

Par 18 mars 2013
Google

Le mois dernier, l’enseigne vestimentaire Topshop s’est lancé un défi : rendre son défilé à l’occasion de la Fashion Week à Londres visible all-over-the-world, comme on dit.

La marque, qui avait déjà fait appel au live streaming lors de la précédente édition, a poussé l’expérience plus loin. Et pour cela, a choisi un partenaire plus que de taille, divulguant applications en tout genre et pionnier du web, vous l’avez reconnu, le fameux moteur de recherche Google.

Les plateformes utilisées pour la réalisation de ce show interactif ne se comptent plus : Google+, Google Maps ou encore G+ Booth ont été mises à contribution dans un seul objectif : que le défilé soit visible par le plus grand nombre de personnes, qu’elles setrouvent à trois rues ou à l’autre bout du monde et cela sous n’importe quel angle. Car oui, la tendance actuelle de l’ « expérience en coulisses » se développe partout.

Ainsi, lors du défilé, la technologie a permis à tous les spectateurs de se glisser dans le rôle d’une maquilleuse, du designer procédant aux dernières retouches ou encore d’aller directement sur le podium. Car à l’heure où le partage des coulisses des défilés de mode sur YouTube, Twitter et Instagram deviennent traditionnels, Topshop a franchi un grand pas, en équipant ses mannequins de micro-caméras HD, permettant aux spectateurs de
se prendre pour Cara Delevingne, Jourdan Dunn ou Rosie Tapner. 

Et comme si l'expérience virtuelle ne suffisait pas, Topshop et Google+ ont souhaité offrir à leurs fans une trace "physique" de leur participation à la Fashion Week. Ainsi, quelques jours avant le défilé, la marque de prêt-à-porter a installé directement dans sa boutique de Oxford Street un photomaton dans lequel les clientes pouvaient se prendre en photo avec des habits de la marque, comme si elles défilaient avec les autres mannequins, sur un fond de faux spectateurs qui faisait penser au premier rang d'un défilé. Un GIF était alors créé permettant ainsi aux clientes de partager leur séance photo sur les réseaux sociaux, et d'aller ainsi plus loin dans l'expérience du "front raw".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas