InterHome : une maison qui apprend et devient plus économe

Par 01 juillet 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

L'habitation intègre les habitudes de ses occupants pour corriger leurs oublis. Une solution pour diminuer les factures d'électricité et son impact environnemental.

En mettant au point InterHome, les chercheurs de l'université d'Hertfordshire avaient en vue la réduction de l'empreinte énergétique des maisons et des factures de leurs habitants. Ce module s'ajoute au système de domotique existant. Il se charge lui de superviser des éléments comme les lumières, la porte d'entrée, le chauffage etc. Tout cela revient à des capteurs et des contrôleurs. InterHome va adapter ces éléments aux usages des occupants. Il est, dans un premier temps, programmé manuellement pour respecter un certain nombre de critères comme les taux de luminosité, la température, la présence ou non dans la maison de ses habitants. Puis dès qu'il détecte un élément inhabituel, il avertit le propriétaire par un SMS.
Un système qui apprend et qui communique...
Par exemple : la lumière dans la chambre est allumée ou la porte n'est pas fermée à clé. Selon la réponse le système se reprogramme pour tenir compte de ces informations et corrige les oublis. Le système se supervise depuis un écran tactile installé au sein de l'habitation, ou depuis un navigateur Web. Le seul pré requis est de disposer d'un matériel capable d'envoyer des SMS. "Le système apprend rapidement quand on a besoin de lumière, si on est à la maison ou au travail et comment la maison doit réagir en fonction du moment de la journée" explique Johann Siau, professeur à l'université d'électronique d'Hertfordshire qui a supervisé le projet.
... présenté à l'Image Cup
Il est connecté à une eBox qui s'occupe de la communication externe du système via bluetooth, Wi-Fi, 3G et GPRS. L'interface donne une vision d'ensemble de la maison et des différents étages. D'après les chercheurs, ce système réduit au niveau individuel la facture électrique de trois cent cinquante euros. À grande échelle, cette solution doit réduire l'impact du pays sur les émissions de CO2. Un prototype du système, installé dans une maison de poupée, est visible à l'Image Cup du Caire.

Haut de page

1 Commentaire

Super optimisation de l'énergie de cette maison interhome :)

Article intéressant, merci

Soumis par Sun Location (non vérifié) - le 08 août 2009 à 16h36

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas