Les internautes anglais ne surfent que sur six sites en moyenne

Par 10 mars 2006
Mots-clés : Smart city

Alors qu'ils n'ont pas moins de 76 millions de sites à portée de clic, il semble que les internautes anglais se cantonnent en moyenne à visiter six d'entre eux. Une étude menée par le site...

Alors qu'ils n'ont pas moins de 76 millions de sites à portée de clic, il semble que les internautes anglais se cantonnent en moyenne à visiter six d'entre eux. Une étude menée par le site Internet du gouvernement, Directov montre que chaque internaute ne navigue que sur six sites Internet différents : eBay, Amazon, Google, Lastminute et National Rail (l'équivalent de notre Sncf).
 
Le gouvernement anglais qualifie ce phénomène de "Supersite" : une poignée de sites sont devenus indispensables pour une majorité d'internautes. Et l'on peut parier que dans beaucoup de pays européens, les résultats auraient pu être similaires.
 
L'enquête montre que les principaux centres d'intérêts des internautes anglais, lorsqu'ils surfent, sont la banque en ligne, le shopping, le voyage et les vacances. Trois quarts des sondés ont d'ailleurs affirmé qu'Internet était indispensable à leur vie quotidienne. 95 % d'entre eux ont déclaré qu'ils se connectaient toujours dans un but précis.
 
 "Si vous pouvez faire vos courses en ligne, effectuer des opérations bancaires et réserver des tickets de cinéma, pourquoi n'attendez-vous pas le même confort du site Internet du gouvernement ? En quelques clics, vous y êtes, c'est ce que les gens attendent et demandent d'un service aujourd'hui et le gouvernement ne fait pas exception à la règle", commente Jim Murphy, responsable du gouvernement pour Directgov, à l'occasion du lancement du portail Internet du gouvernement qui permet d'accéder à tous les services en ligne.
 
(Atelier groupe BNP Paribas - 10/03/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas