Les internautes attendent plus des médias sociaux

Par 24 février 2012 Laisser un commentaire
boring computing

Bien que l'usage des médias sociaux reste relativement élevé, le public britannique devient davantage exigeant concernant ce type de services.

Les médias sociaux peuvent se révéler un outil marketing intéressant pour les entreprises. Soit. Encore faut-il que les internautes continuent de les utiliser. Or, une équipe de consultants de Yougov, spécialiste des études de marché, a dévoilé qu'il existait une certaine perte d'engouement du public envers ce type de sites : deux internautes sur cinq au Royaume-Uni admettraient être déjà en train de se lasser des médias sociaux. Selon Dan Brilot, consultant pour YouGov, « nous entrons dans une phase où il est nécessaire que les médias sociaux proposent autre chose que le simple fait d'être social pour attirer un marché saturé ».

Des médias sociaux avec une raison d'être

Pour assurer leur pérennité, les médias sociaux devraient prendre exemple sur des sites tels que Moneysavingexpert.com ou Spotify. Ceux-ci, qui n'avaient pas pour fonctionnalité première de faciliter les interactions sociales, ont choisi de se diversifier et de permettre à leurs utilisateurs de se créer un profil et d'interagir. Résultat : Moneysavingexpert.com, qui à l'origine prodiguait des conseils financiers aux consommateurs, atteint actuellement le même nombre d'utilisateurs actifs que Twitter. Quant aux utilisateurs actifs de Spotify, service de distribution de musique en ligne, 10% d'entre eux avouent passer plus de quatorze heures par semaine sur le site. Facebook a donc du souci à se faire puisque, a contrario, un quart de ses utilisateurs estiment utiliser beaucoup moins ses services qu'un an auparavant.

Des internautes/consommateurs mitigés

L'étude démontre donc que les médias sociaux sont beaucoup plus compliqués à manipuler que ce que les marketeurs estimaient. En plus du désintérêt pour ces outils, les chercheurs constatent que ce genre de sites ne permet pas vraiment aux entreprises d'attirer une nouvelle clientèle, plutôt de fidéliser celle déjà existante. En effet, 44% des internautes estiment que le fait qu'un ami « aime » ou tweete un produit ne les inciterait pas spécialement à l'acheter, et 43% d'entre eux pensent peu probable qu'ils citent une marque sur les médias sociaux. Résultat des courses ? Il serait urgent que les professionnels du marketing et les créateurs de réseaux sociaux soignent leurs techniques de ciblage. D'autant plus que 47% des utilisateurs admettent ne pas apprécier les publicités adaptées aux activités publiées sur leurs profils. Preuve supplémentaire que le marketing sur les médis sociaux est loin d'être simple.

 

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas