Des internautes fidèles à eux-mêmes sur les réseaux sociaux

Par 02 décembre 2009

Facebook et consorts ne servent pas à donner une image valorisante de soi. Ce, notamment parce que ces sites sont considérés comme des outils de contact avec ses proches. Une transparence à l'avantage des marketeurs.

"Une idée répandue veut que les internautes utilisent leur profil pour promouvoir une représentation valorisante d’eux-mêmes", explique Sam Gosling, un psychologue de l’université du Texas, et qui publie une étude sur le sujet. "En vérité, nos recherches montrent que les profils sur les réseaux sociaux renvoient une image plutôt exacte de leur propriétaire". Une idée qui ne surprend pas Axel Peyrière, gérant de Edolone. "Ce qu’on voit changer avec les réseaux sociaux, c’est que les gens ne se cachent plus derrière une fausse identité ou un pseudonyme", explique-t-il à L’Atelier. Et d'expliquer que l'on voit apparaître une véritable identité numérique. Pour les auteurs de l’étude, les utilisateurs de réseaux sociaux n’essayent même pas de donner une image dénaturée d’eux-mêmes.
L’authenticité donne une valeur marketing aux réseaux sociaux
"Ou bien ils essaient et échouent", précise Sam Gosling. Même son de cloche chez Axel Peyrière : "Les réseaux sociaux sont un outil de contact : on se connecte avec ses amis, sa famille, ses collègues... Toutes ces personnes vous connaissent, ça ne sert à rien de tricher". D’un point de vue marketing, c’est un avantage certain. "En marketing et en communication, on s’adresse aux personnes comme elles sont", poursuit-il. "Pour générer de la vente, il est plus productif de s’adresser directement à la bonne personne". L’authenticité est donc un facteur qui donne de la valeur aux réseaux sociaux, mais pas seulement. "Avec Facebook Connect, l’identité numérique s’exporte à d’autres sites", explique encore Axel Peyrière.
L’identité numérique s’exporte
La plate-forme permet en effet de se connecter à d’autres sites web via son compte Facebook, et d’y être identifié comme tel. Les internautes s’y comportent donc de manière plus naturelle aussi. Un avantage pour la gestion de communautés en ligne ou la promotion de produits sur des blogs ou des forums. "Les messages sur les blogs, les forums ou les réseaux sont plus constructifs parce que les gens n’agissent plus de manière anonyme", explique-t-il. "Tout le travail de modération qui devait être fait est devenu superflu. Il y a cette notion de réputation en ligne que les gens ont intégrée". Pour parvenir à leurs conclusions, les chercheurs américains ont comparé le profil de près de deux cents cinquante internautes avec les réponses qu’ils avaient donné à un questionnaire. Celui-ci concernait leurs traits de personnalités réels et idéaux, c’est à dire comment ils aimeraient être.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas