Des internautes japonais très connectés à leur mobile

Par 10 octobre 2010
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique
Homme tenant un téléphone portable

Dans le pays, les utilisateurs d'un téléphone portable se rendent massivement sur la Toile avec leur combiné. Mais pas forcément pour naviguer sur les réseaux sociaux, qui restent le pré carré des Américains.

Le web mobile a la faveur des Japonais : selon comScore, plus de 75 % des utilisateurs de téléphone portable dans le pays ont, au mois de juin, consulté du contenu web depuis l'écran de leur téléphone, téléchargé du contenu ou des applications. Par comparaison, ils ne sont que 44 % aux Etats-Unis et moins de 40 % en Europe. Dans le détail, les spécialistes constatent que les mobinautes japonais ont affiché le plus important taux de connexion à un navigateur ainsi qu'à des applications, avec respectivement 60 % et plus de 40 % de la population mobile. Toutefois, en terme de réseaux sociaux accessibles depuis son téléphone, le Japon ne se positionne qu'à la seconde place avec 17 % d'utilisateurs. Derrière un mobinaute sur cinq aux Etats-Unis et environ 15 % en Europe.

Les réseaux sociaux locaux sur mobile ne laissent pas de place à Facebook

Mais si les Japonais ne sont pas les premiers à raffoler des plates-formes communautaires sur mobiles, ils le sont pour faire des photographies, regarder la télévision ou pour un usage personnel, comme consulter des sites d'actualité. Tandis que les utilisateurs américains et européens préfèrent la musique et les jeux. Et surprise, à l'inverse des Etats-Unis et de l'Europe où Facebook se positionne à la tête des réseaux sociaux les plus fréquentés par les mobinautes, la plate-forme communautaire n'entre pas dans le top quatre du classement. A la première place, c'est le réseau social japonais Mixi qui s'impose auprès des utilisateurs. Suivi par deux autres sites locaux Gree et Mobage Town. Seul média social en commun avec les Etats-Unis et l'Europe : Twitter, également en bonne position.

Les Japonais ont un taux de connexion semblable

"Un constat qui témoigne de la différence de consommation des médias mobiles entre le Japon et les autres zones géographiques du globe", constate Mark Donovan, vice président chez ComScore. Des préférences qui au Japon ne dépendent pas de l'âge ou du sexe, souligne l'étude. En effet, les utilisateurs entre 13 et 54 ans, homme et femme confondus, ont un taux de connexion pratiquement semblable. Avec par ailleurs un taux record : 80 % d'utilisation pour les plus de 55 ans. Par ailleurs, en termes de mode de communication, les mobinautes japonais affichent également des préférences. En tête de peloton c'est l'e-mail qui prime avec plus de la moitié des consommateurs mobiles interrogés qui disent en envoyer, devant les Etats-Unis et l'Europe. Quant aux messages texte, ils sont plutôt délaissés : 40 % des utilisateurs interrogés s'en servent fréquemment, contre plus de quatre personnes sur cinq en Europe, et près des trois quarts aux Etats-Unis.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas