Les internautes jugent l’Internet mobile.

Par 19 septembre 2000
Mots-clés : Digital Working

Selon une enquête réalisée en juin dernier par Opinion-Way auprès de 292 personnes interrogées par téléphone, 21 % seulement estiment que l’Internet mobile est une bonne chose. 51 % des internaute...

Selon une enquête réalisée en juin dernier par Opinion-Way auprès de 292
personnes interrogées par téléphone, 21 % seulement estiment que
l’Internet mobile est une bonne chose.
51 % des internautes interrogés jugent complémentaire la possibilité de se
connecter à Internet via un téléphone portable à la connexion à Internet
via un ordinateur.
40 % considèrent que l’Internet mobile ne présente aucun intérêt par
rapport à la connexion à Internet via un ordinateur. Il s’agit dans ce
cas, surtout de personnes ayant entre 60 et 69 ans (l’Internet mobile n’a
aucun intérêt pour 70 % d’entre eux) et de personnes disposant d’un revenu
annuel de moins de 108 000 F (l’Internet mobile n’a aucun intérêt pour 47
% d’entre eux).
Les 15-19 ans sont les plus nombreux à estimer que la connexion à
l’Internet mobile remplace la connexion à Internet via un ordinateur (22
%).
Les artisans, commerçants et chefs d’entreprise (66 %) sont les plus
nombreux à évoquer la complémentarité entre la connexion à l’Internet
mobile et à Internet via un ordinateur.
16 % des internautes envisagent de s’équiper prochainement de façon
certaine ou probable, dont 3 % seulement de façon certaine. Ce sont
majoritairement des hommes (87 %) âgées de moins de 35 ans (72 %). Les
cadres supérieurs (30 %) et les professions intermédiaires (25 %) sont les
plus déterminés à s’équiper.
Pour 68 % des personnes ayant l’intention de s’équiper prochainement d’un
téléphone WAP, la baisse du prix des télécommunications sera l’un des
critères de choix déterminant pour l’achat d’un forfait de
télécommunication à l’Internet mobile. Les femmes sont plus déterminées
que les hommes par les services Internet offerts (44 %, contre 20 % des
hommes). Les hommes sont plus sensibles à la baisse du prix des
communications (73 %, contre 53 % des femmes).
Parmi les raisons déterminant le faible intérêt de l’Internet mobile,
figurent pour 25 % des internautes interrogés, l’attente de l’arrivée de
la seconde génération de l’Internet mobile (essentiellement chez les
hommes, les 20-24 ans et les personnes disposant du niveau de revenu
annuel le plus bas), le prix d’achat et le prix d’abonnement au WAP (pour
les moins de 35 ans et les personnes dont le revenu annuel est inférieur à
108 000 F), puis les services pas assez intéressants (surtout pour les
15-19 ans).
Près d’un tiers des internautes interrogés, ne connaissent pas le prix
d’un téléphone WAP et près de la moitié ne veulent pas dépenser plus de
600 F pour l’acquérir.
Les internautes ayant l’intention de s’équiper semblent mieux informés des
prix du WAP.
Parmi les services apparaissant comme les mieux adaptés à l’Internet
mobile, figurent l’annuaire téléphonique, l’envoi et la réception d’email,
la météo et les informations sur le trafic routier. En revanche, les
achats de produits en ligne sont jugés comme étant le service le moins
bien adapté à l’Internet mobile.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 20/09/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas