Les internautes Malaisiens réclament un e-commerce plus fiable

Par 09 septembre 2009

En Malaisie, les sites d'achat en ligne doivent s'armer d'une sécurité efficace pour attirer les internautes qui restent très sceptiques, en particulier en comparaison à ceux des pays développés tels que les Etats-Unis et les pays de l'Union Européenne.

Encore plus qu’ailleurs,le succès de l’e-commerce malaisien dépend en grande partie de la sécurisation des données personnelles du client – ou tout du moins, de la perception qu’en a l’internaute, qui est à améliorer. C’est la conclusion principale d’une étude de l’IJCSIS* menée en Malaisie. Le résultat des recherches révèle que la moitié des jeunes internautes ne souhaitent pas avoir recours à l’achat via Internet. Le manque de considération des internautes pour les sites de vente en ligne peut s’expliquer par une forte remise en question de la confiance et de la crédibilité accordées aux vendeurs. La perception des risques joue également un rôle important dans les habitudes et la fréquence de connexion aux plateformes d’e-commerce. La confiance qu’accordent les internautes aux transactions en ligne est pourtant cruciale afin de préserver la croissance et le développement du commerce électronique.
De la méfiance…
Parmi les raisons invoquées concernant les réticences à pratiquer le commerce en ligne, la question de la sécurité des données prédomine pour plus d’un tiers des sujets malaisiens interrogés. Suivent ensuite le manque d’interaction pour 30% d’entres eux, et l’absence d’approche physique pour près d’un quart. Les craintes s’orientent majoritairement sur l’utilisation de la carte de crédit, qu’une grande majorité ne considère pas comme un moyen de paiement sécurisé.
…à la confiance
Autre facteur important, la confiance qu’accorde le consommateur à l’achat en ligne est variable en fonction de l’image de marque du site web utilisé. Les banques représentent le secteur le plus digne de confiance pour les utilisateurs. Leurs dispositifs de sécurité sont majoritairement perçus comme plus fiables que ceux des autres secteurs. Plus les méthodes utilisées s’avèrent avancées et complexe, plus les consommateurs interrogés dans l’étude se sentent rassurés. Néanmoins, les internautes avouent pour la plupart ne pas comprendre en quoi les mesures de sécurité prises par les sites web allègent les risques. L’étude du IJCSIS estime donc que les entreprises doivent trouver comment inciter les internautes à leur faire confiance, afin de tirer pleinement profit des perspectives offertes par l’e-commerce.
* journal international des sciences de l’informatique et de la sécurité de l’information.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas