Les internautes sociaux se livrent encore trop sur les réseaux

Par 06 mai 2010
Mots-clés : Digital Working

Les membres des réseaux sociaux n'ont pas conscience des risques qu'ils prennent en dévoilant leur identité sur les plates-formes collaboratives. Et leur imprudence a de lourdes conséquences.

Sur les réseaux sociaux, les internautes se montrent encore trop peu prudents en ce qui concerne leurs informations personnelles, révèle l'étude annuelle du Consumer Reports. Plus d'un tiers des internautes sociaux publient en ligne leur date de naissance (jour, mois et année). 20% partagent sur les réseaux sociaux les photographies de leurs enfants, en mentionnant leurs noms dans la plupart des cas. Et une partie non négligeable prend le risque de détailler leurs déplacements, en précisant leur adresse de manière plus ou moins renseignée.
10% des internautes ont été piratés au cours de l'année
Des données que le rapport met en relation avec un autre constat, tiré de l'enquête menée par les chercheurs : près de 10% des internautes sociaux interrogés affirment avoir expérimenté une forme d'abus au cours de l'année, comme l'infiltration d'un virus sur leur poste de travail, par exemple. Selon l'étude du Consumer Reports, cette négligence a un coût élevé pour l'économie américaine. Le cabinet estime ainsi que les Américains ont perdu 4,5 milliards de dollars ces deux dernières années, pour payer le prix de leur imprudence.
Le coût de l'imprudence est élevé
Cela inclut les 2 millions d'ordinateurs piratés par un logiciel malveillant qui ont dû être remplacés. Pour parer à ce problème majeur, les chercheurs recommandent plusieurs actions spécifiques : en premier lieu, renforcer les mots de passe. Puis ne jamais livrer sa date de naissance de façon complète sur un réseau social. Enfin, ne pas donner de renseignements trop précis sur son identité, et ne jamais taguer la photo de ses enfants sur Facebook. L'étude a été menée auprès de 2000 foyers américains au cours du mois de janvier 2010.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas