Internet 2.0 : au coeur des enjeux technologiques

Par 10 décembre 2007

Wikis, web 2.0 et environnements virtuels redessinent les contours de l'activité des entreprises. Celles-ci doivent en conséquence adapter leurs modes opérationnels pour rester compétitives.

Internet et technologies de l'information sont un facteur de création de valeur en entreprise. Encore faut-il adapter sa manière de faire du business aux nouveaux outils disponibles. Mc Kinsey présente dans une récente étude les huit tendances technologiques qui, selon le cabinet d'analyse, auront un impact majeur sur l'activité des entreprises. Au programme : interactions, ouverture sur l'extérieur, collaboration, externalisation etc. Principalement axées sur une meilleure exploitation des dernières techniques et usages d'Internet, ces tendances devraient être l'occasion d'importantes évolutions dans la manière d'innover, le processus de prise de décision, la réduction des coûts de même que les opportunités business.
Interagir pour mieux créer
En adoptant massivement wikis, environnements virtuels et autres solutions de visioconférence, les entreprises seront plus à même de créer de la valeur à partir des échanges entre collaborateurs. Dans ce cadre, le cabinet d'analyse prévoit que plus de 40 % des emplois dans les pays de la triade (Japon, Europe, Etats-Unis) seront basés sur la conversation, la négociation et la collaboration d'ici 2015. L'automatisation des processus et l'intégration croissante de systèmes disparates seront également un facteur clé de l'efficacité. Par ailleurs, la multiplication des sources d'information disponibles grâce au web est essentielle, selon Mc Kinsey. La disponibilité de nombreux outils d'analyse en ligne, ainsi que la possibilité de traiter un nombre croissant de données amélioreraient notamment la prise de décision. Des atouts qui, au niveau du marché, peuvent se convertir en de réelles opportunités par le jeu des asymétries d'information.
Sortir des frontières de l'entreprise
Autre avantage : la possibilité de faire participer des "créateurs" toujours plus nombreux et au-delà des frontières de l'entreprise. Qu'il s'agisse de clients, de fournisseurs ou de spécialistes indépendants, les acteurs externes à l'entreprise peuvent aujourd'hui être plus facilement intégrés au processus de développement d'un produit par exemple. Preuve en est : le site d'information coréen OhmyNews est réalisé par près de 60 000 reporters lecteurs. Une pratique qui permet la réduction de certains coûts mais aussi de mieux déterminer les besoins des consommateurs et accélérer ainsi les cycles de développement. D'un point de vue organisationnel, l'entreprise est désormais capable d'externaliser des pans d'activités toujours plus importants, notamment auprès de spécialistes. Le dynamisme de l'outsourcing en Inde en est un fidèle exemple. Il en résulte un phénomène de décentralisation de l'innovation pour l'entreprise. Une évolution que l'on doit à l'essor des technologies logicielles et de l'Internet, indique Mc Kinsey.
Julien François

 L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas